Accueil > Critiques > (...) > Les médias et le Front National

Le FN et les médias (entretien d’Acrimed avec Daniel Mermet pour « Là-bas si j’y suis »)

par Henri Maler,

Comment les grands médias servent-ils le Front national ? Un entretien avec Daniel Mermet [1] (diffusé le vendredi 18 décembre 2015 par « Là-bas si j’y suis » qui nous a autorisés à le reprendre ici) répond partiellement à cette question [2].

Au moment où cet entretien a été réalisé, cinq jours après le deuxième tour des élections régionales, marquées par de nouveaux progrès du Front national, « les gardiens de l’espace médiatique – ceux que l’on appelle parfois les chiens de garde, les petits comme les gros, les toutous comme les molosses – sont en train de commencer à faire leur bilan critique. […] Comme si on demandait à des chauffards ivres impliqués dans un accident de la route de faire un examen de conscience alors qu’ils n’ont pas encore dessoûlé ».

Manifestement, ils sont encore ivres.

Au point de ne pas se rendre compte des effets de la focalisation médiatique sur les jeux politiques plutôt que sur les enjeux et de la légitimation du Front national à travers la légitimation des problèmes tels que le Front national les pose.

38 minutes pour en parler.




Henri Maler (avec Daniel Mermet)



NB  : Une version en vidéo, plus courte, est disponible sur le site de « Là-bas si j’y suis ».

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Réalisation : Jérôme Chelius – Montage : Jérôme Salomonovitch

[2Pour une réponse plus détaillée, se reporter à notre article : « Les médias et le Front national : indignations sélectives et banalisation effective.

A la une

Interviews à géométrie variable sur les retraites : tiens, voilà du Bourdin !

De l’art de muscler les interviews en fonction des invités.

François Pinault (et Le Point), rendez l’argent !

L’hebdomadaire profite si bien d’un système tant décrié.

Appel à dons : 20 000 euros pour préparer 2020 !

Nos seules ressources financières : votre soutien.