Accueil > Critiques > (...) > De PLPL au Plan B

Dans PLPL n°20 : "Feu !"

Au sommaire de PLPL n°20 (juin-août 2004)

« " Il y a une règle non écrite dans la presse, c’est qu’on n’attaque pas les confrères. " Le propos n’émane pas d’un gauchiste échevelé, mais du vénérable gibbon rocardien Jacques Julliard, assoupi sur le plateau de LCI (28.2.03). L’autre règle, tout aussi non écrite et scrupuleusement observée, a été énoncée par Franz-Olivier Giesbert, directeur du Point : " Moi, je passe mon temps à déjeuner ou à dîner parce que j’ai la passion de l’information " (France 5, 2.3.03) (...) Silence (confraternel), bombance, jactance et trafic d’influence balisent les points cardinaux du journalisme de marché. (...) »

-  La critique des médias (dossier)
(...) " Seuls les journalistes et leurs affidés auraient qualité pour commenter les travaux sur la presse, pour prescrire ceux qui méritent d’être lus, pour censurer ceux qui les indisposent. Car le PPA (Parti de la presse et de l’argent), qui possède déjà tout, revendique aussi le monopole de sa propre critique. Pour aboutir à ses fins, il a adoubé un quarteron de Narcisses d’opérette bien disposés à rendre aux médias l’hommage de la créature au créateur. Cet essaim d’opportunistes, qui plutôt que le sérieux d’une œuvre exhibent la longueur de leurs dents, rejette toute mise en cause des structures cancéreuses de l’“information” "... [1]

- La Laisse d’or : Pascal Lamy, " enfant chéri des médias qui mentent, des patrons qui plastronnent et de la gauche qui capitule "...

- Casser l’antenne
" Mettant en œuvre la tactique pierre-carlesque de l’arapède - ce mollusque qui, s’accrochant aux navires, les leste jusqu’à les faire sombrer - un Sardon a pourri durant un mois l’antenne de France Inter. Il livre en exclusivité sa recette aux lecteurs de PLPL "... [2]

- Calvi, l’ami des nantis
(...) " L’ambition de “C dans l’air” (France 5) est résumée par son titre : effectuer en soixante-dix minutes le tour d’horizon des idées reçues du moment en lâchant la bride à un peloton de canassons rescapés des équarrissages cathodiques. (...) Le panel de sondeurs, “démographes”, “politologues” et “sociologues” dont Calvi poinçonne les électroencéphalogrammes (plats) partagent une aversion, celle du syndicalisme. "
" Coincés par le dispositif de “C dans l’air”, les (rares) contestataires qui ont tenté de distiller autre chose que l’habituel jus de chaussette libéral s’en sont mordu les doigts de pied. D’emblée minoritaires sur le plateau, confrontés à un animateur proche du Medef, ils ne peuvent répondre aux torrents d’invectives des autres invités sans conforter l’accusation de sectarisme que leur prêtent leurs détracteurs. S’ils prennent au contraire appui sur les propos de leurs contradicteurs, Yves Calvi glapit aussitôt : “Vous voyez que vous n’êtes pas si opposés...” "

- Brèves moustachues

_ " 5 rebelles ".
Michèle Cotta est entourée notamment Gérald de Roquemaurel (Hachette Filipacchi Médias), Etienne Mougeotte (TF1), Robert Graham (Financial Times), Laurent Mouchard-Joffrin (Le Nouvel Observateur) et Yves de Chaisemartin (Le Figaro), pour réfléchir aux programmes de la nouvelle école de journalisme qu’ouvrira Sciences-Po dès l’automne prochain. Une formation axée sur les questions " auxquelles sont confrontées les décideurs dans leur action concrète "... [3]

_ " Le Monde vote Sarkozy ".
Le PTB (petit traître balladurien) " incarne, plus que la préoccupation de l’insécurité, la lutte contre l’impuissance de la politique " (Jean-Marie Colombani, 30 mars 04). Avec Sarkozy à Bercy, " On va de nouveau entendre la voix du ministre des finances. (...) La politique économique va reprendre une cohérence " (Laurent Mauduit, 2 avril 04).

_ " Justine et les lêcheurs ".
" Justine Lévy vient de décrocher le prix Vaudeville, du nom de la brasserie située place de la Bourse à Paris. Le jury était composé de douze journalistes, dont Sylvain Bourmeau, directeur adjoint de la rédaction des Inrockuptibles, et Guillaume Durand, l’un et l’autre notoirement incapable de distinguer un bon roman d’un autocuiseur... justine ne doit donc son prix qu’à son talent. " [4]

Et : " Le PPA empoisonne l’école ; Attali, l’orchestre et la guerre ; Bourdieu était-il nazi ? ; Bourlangisme ; Bernard Maris célèbre Alain Minc ; Le Figaro, moins enthousiaste que Maris ; la gauche passe à la caisse "...

- Le jaune leur va si bien
Décryptage d’un " papier " de Nicolas Beytout sur Europe 1 et d’un dessin de Plantu dans Le Monde à propos du mouvement des électriciens et gaziers contre la casse d’EDF [5].

- Leur théorie du complot
" Toujours prompts à dénoncer chez leurs critiques des “relents conspirationnistes“, les médias qui mentent mettent régulièrement en scène “complots” et autres “machinations” dans le seul but de vendre du papier. "... [6]

Etc.

Voir le site de PLPL, les librairies qui distribuent PLPL.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[2Voir notre rubrique rubrique 101.

[3Voir notre rubrique Formations au journalisme.

[5Voir notre rubrique Mouvements de 2004 à 2006.

[6Voir notre rubrique Leurs critiques et la nôtre.

A la une

Filmographie - Des documentaires sur les médias et le journalisme (8) : de P à Q

Plus précisément : de « Le Pacte fragile » à « Qui sème la misère récolte la rage ».

Incendie de Notre-Dame : quand France Info balayait d’un revers de main le danger lié au plomb

En plus de sa rubrique « Vrai ou fake » dédiée au fact-checking, certains articles disponibles sur le site web de France Info ressemblent à s’y méprendre à de la « vérification des faits » : sélection (...)