Accueil > Critiques > (...) > Débats télévisés

En Bref

Le film Les Nouveaux Chiens de garde diffusé et débattu dans un chenil

par Henri Maler,

Profitez-en : la chaîne LCP-AN [1] diffuse Les Nouveaux Chiens de garde, à voir ou à revoir. Se reporter aux dates de diffusion.

Mais surtout, ne ratez pas le débat. Il est organisé dans le chenil lui-même puisque n’y participent que trois de ses plus anciens résidents – Élie Cohen, Dominique Wolton, Franz-Olivier Giesbert.

… À l’exclusion des réalisateurs, des auteurs, des intervenants du film lui-même.

En attendant que nous puissions vous offrir une transcription détaillée de leurs aboiements, voici que vous pourrez entendre :

- Élie Cohen pérorer que puisque ses « idées » sont minoritaires dans l’opinion, il est légitime qu’elles soient écrasantes dans les grands médias.

- Dominique Wolton laper goulûment sa soupe habituelle et se gorger d’importance pour opposer au film de ne pas avoir compris ce dont il ne parle pas.

- Et Franz-Olivier Giesbert, dont les jappements font les délices du service public, ressasser, juvénile et subtil, que le film est vieux et con.

Une magnifique et involontaire confirmation du film.

Henri Maler

- Décryptage (presque) complet ici

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Cette chaîne créée conjointement en 1999 par l’Assemblée nationale et le Sénat, est diffusée sur la TNT et le câble. Coûtant tout de même la bagatelle de 30 millions d’euros par an, elle connaît des audiences confidentielles (0,4 %), on supposera donc qu’elle n’est soumise qu’à des obligations de qualité...

A la une

Salaires des profs : le grand n’importe quoi médiatique

Retour sur un cas exemplaire d’instrumentalisation de chiffres « officiels »

L’ode au « pragmatisme », dans les médias dominants US

Vous avez dit pragmatisme ?

« Les Informés » (France Info) : le triomphe de la communication en huis-clos

Journalisme et communication : deux métiers interchangeables ?