Accueil > Critiques > (...) > 2002 : Le Forum social européen de Florence

Les médias et le Forum social européen

Paris Match en flagrant délit de double jeu

Paris Match n° 2790, du 14 novembre 2002. Un petit article signé Willy Golbérine, sur deux colonnes et un tiers de page, dans les pages politiques.

Avec ce titre : "Florence envahie par les "barbares"" …

La thématique des "barbares" évoquée dans le titre est tirée d’une citation de Tartakowsky, d’Attac, qui prend à partie … les autorités italiennes : "Les autorités italiennes annoncent que les barbares vont envahir Florence alors que 80% de ces barbares seront italiens". Cette citation détournée permet à la rédaction de Paris-Match d’endosser les point de vue de la police et du gouvernement italiens…

Le corps de l’article, aussi bref soit-il, n’est pas sur le même ton. A l’image du chapô ("Au programme du Forum social européen : l’Europe, l’Occident, l’Islam, l’Irak et "la domination masculine""), il est informatif. La raison d’être et le contenu du FSE sont correctement résumés. La parole est donnée à Pierre Tartakowsky d’Attac ("Nous voulons montrer qu’il y a des forces alternatives en Europe"), Fabienne Pourre (PCF), Alain Krivine (LCR). L’article insiste sur le rapport des partis politiques avec le FSE. Ils chercheraient à se "refaire une vertu" dans ce "retour aux sources"). La manifestation, "que tous souhaitent pacifique", est annoncée. Krivine est cité aussi ("Ils veulent recréer le climat de Gênes, le sommet du G8 durant lequel un manifestant avait été tué par la police"). Enfin, le prochain Forum de Saint-Denis en novembre 2003 est annoncé.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Filmographie - Des documentaires sur les médias et le journalisme (8) : de P à Q

Plus précisément : de « Le Pacte fragile » à « Qui sème la misère récolte la rage ».

Incendie de Notre-Dame : quand France Info balayait d’un revers de main le danger lié au plomb

En plus de sa rubrique « Vrai ou fake » dédiée au fact-checking, certains articles disponibles sur le site web de France Info ressemblent à s’y méprendre à de la « vérification des faits » : sélection (...)