Accueil > (...) > Les Jeudis d’Acrimed (1996-2019)

Jeudi d’Acrimed (14 novembre) avec Denis Robert et Julie Sedel : Où va le journalisme ?

par Acrimed,

Rendez-vous le 14 novembre, 19h, à la Bourse du travail de Paris, en compagnie du journaliste Denis Robert et de la sociologue Julie Sedel. Entrée libre.

« Où va le journalisme ? » Telle est la vaste question que nous posons dans le dernier Médiacritiques, que vous pouvez toujours commander sur notre site.

Nous y évoquons, entre autres, les attaques à répétition d’Emmanuel Macron contre la liberté d’informer ; l’emprise des géants du numérique (Google, Facebook, etc.) sur la diffusion de l’information ; la circulation circulaire des journalistes et animateurs stars au sein du grand mercato médiatique ; ou encore la vacuité de débats télévisés entre des journalistes devenus communicants, et des communicants devenus journalistes.

Dans ce paysage funeste, nous rendons également compte du combat des médias indépendants pour faire vivre un journalisme d’enquête, critique et indépendant. Un engagement qui leur vaut, souvent, les aboiements des chiens de garde médiatiques, reconvertis pour l’occasion en garde-frontières de la profession.

Le combat pour un journalisme indépendant est indispensable ; il va de pair avec celui pour une transformation radicale du paysage médiatique, pour laquelle Acrimed se mobilise depuis sa création. Et qui suppose de faire des médias une question politique, et le terrain d’une large mobilisation de toutes et tous.



Rendez-vous jeudi 14 novembre 2019 à 19h
à la Bourse du travail de Paris
3 rue du Château-d’Eau, Paris 10e (métro République)
Entrée libre
 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Réunification de l’Allemagne : Un résumé pamphlétaire sur France Info

Patrice Romedenne dresse un mur contre le « Monde diplomatique ».

Nouveau : Nicolas Demorand accueille avec enthousiasme les critiques !

L’éditocrate aurait-il changé ?

Islamophobie : la surenchère complice des médias dominants

Un tract pour la « Marche nationale contre l’islamophobie » (10/11 à Paris)