Accueil > Critiques > (...) > Le journalisme d’élite

EN BREF

Jacques Julliard, unique objet de débat pour Jacques Julliard

par Denis Souchon,

Lors d’une veillée à la Mutualité organisée par Marianne le 20 octobre 2015 Jacques Julliard, éditorialiste à Marianne, a eu un éclair de lucidité :

« Il y a trop de procureurs en France, il n’y a pas assez d’enquêteurs, trop de bons clients de la télé. [Applaudissements] Trop de bons clients comme on dit à la télé et pas assez d’intellectuels qui font leur, qui fassent leur métier. »

Jacques Julliard a raison. En témoigne l’exemple de ce « bon client » omniscient (capable d’aborder tous les (faux) sujets qui font l’ordinaire des talk show) qui peut, en outre, constat amusant, postuler au concours du meilleur sosie de Jacques Julliard :



Denis Souchon

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Publicité, l’industrie du boniment : entretien avec Marie Bénilde

Un entretien paru dans le dernier numéro de la revue L’Intérêt général.

Actualité des médias : presse et télévisions en crise

Notre série d’information se poursuit pour mai et juin 2020.

« Présomption d’innocence » : selon que vous serez puissant ou misérable…

Une contribution d’Acrimed pour la revue Délibérée.