Accueil > Critiques > (...) > Journalisme et politique

Cette presse qui « remanie » le gouvernement

Confusions entre les divers "postes" ministériels.

VSD (15-21/07/04, p. 13) informe le lecteur d’un prochain remaniement du gouvernement français :
" Remaniement. Le ministre des Affaires sociales, François Fillon, quitterait le gouvernement en septembre à la faveur d’une élection sénatoriale. "

En fait, c’est VSD qui a déjà remanié, puisque Fillon est ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche...

Mais VSD n’est qu’un hebdo "pipole"...

Le 15 juillet, à propos de la déclaration présidentielle de la veille, Libération est moins discret que VSD. On peut lire en Une :

" Un ton véhément contre le ministre de l’Intérieur "

Chirac n’ayant pas été particulièrement réprobateur à l’endroit de Dominique de Villepin, on suppose que Libé évoquait l’ancien ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, aujourd’hui ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (voir, sur le site de Matignon, la composition du gouvernement).

Il est sans doute plus important de relater dans le détail la moindre escarmouche dans la guéguerre Chirac-Sarkozy que de prêter une quelconque importance à qui est chargé de quoi dans la gestion du pays...

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Halte aux casseurs du journalisme !

Un communiqué d’Acrimed à la suite de l’acte XXIII des gilets jaunes.

« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme

Un slogan adressé aux policiers lors de manifestations… mais incompatible avec le prêt-à-condamner dominant.