Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > 2004 : Attentats et élections en Espagne

Attentats de Madrid : grand prix de l’indécence publicitaire

par Henri Maler,

L’Express qui a remporté, sans contestation possible, le grand prix de l’indécence sondagière (Lire : Les attentats en Espagne mis aux enchères par L’Express), a aussi remporté indiscutablement le grand prix de l’indécence publicitaire. Les autres, on le verra plus loin, n’auront droit qu’à des lots de consolation.

La barbarie selon L’Express

Sans doute L’Express avait-il déjà vendu un espace publicitaire avant les attentats. Sans doute l’hebdomadaire prévoyait-il de titrer sa « Une » sur un autre « sujet », aussi « vendeur », mais moins tragique.

Mais vendu, c’est vendu. Des attentats ? Pas question de virer la publicité prévue pour si peu…

Voici donc la « Une » du 15 mars 2004

Mais cette « Une », découpée par le milieu, s’ouvre comme un dépliant. La barbarie est donc une fenêtre sur les douceurs de la civilisation : une publicité pour Alfa Roméo.

L’à propos militant du Monde

Les redoutables maquettistes du site du Monde n’ont sans doute pas le temps de lire les titres des articles qu’ils décorent de publicité. Ce qui nous vaut, le 14 mars 2004, ce rapprochement … malencontreux entre l’interview de l’ex-dirigeant de Batasuna à propos des attentats en Espagne… et

Ah si ces madrilènes étaient à la MAIF (assureur MILITANT) ! Faut il rire ou hurler ?

Un « gratuit » rival de (l’ancien) Charlie Hebdo

20 minutes, du moins dans la version distribuée à Lille titre à la « Une » : « Espagne, Al Qaida renverse les urnes ». Car il est bien évident que le « mensonge d’Etat » d’Aznar n’est pour rien dans les résultat électoraux.

Et en dessous de ce titre flamboyant on peut lire : une publicité pour un film thaïlandais. L’accroche ? « Découvrez la nouvelle bombe asiatique ».

C’est ce que l’on appelle une information gratuite...

 

A la une

Petits reportages entre amis (macronistes) au JT de TF1

L’information selon TF1 : faire la pub d’un copain de Macron (et de sa start-up) au JT de 20h

Réapproprions-nous les médias !

Une déclaration commune, à signer et à partager

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.