Accueil > Critiques > (...) > Internet et libertés

Communiqué

« Appel aux députés européens pour sauver l’Europe de la menace des brevets logiciels »

Nous reproduisons ci-dessous un communiqué disponible également sur le site de l’Association APRIL. Présentation des associations signataires de cet appel à la fin du communiqué. (Acrimed)

Communiqué de presse

Paris, le 28 juin 2005.

Les associations ADULLACT, AFUL, APRIL et FSF France appellent solennellement les députés européens à voter contre les brevets logiciels lors de la séance du 6 juillet prochain.

Machine de guerre contre le logiciel libre, les brevets logiciels mettront en péril l’indépendance technologique de l’Europe et la construction de l’administration électronique ; ils empêcheront l’Europe de participer à la réduction de la fracture numérique.

Les députés européens ont une responsabilité historique :

- éviter que l’on referme les vingt-cinq siècles de savoir ouvert,
- continuer à faire du partage de l’intelligence la chance de la société de l’information pour demain,
- ne pas donner aux grandes entreprises multinationales le permis de tuer l’innovation du secteur informatique, de l’information et des communications en étouffant les PME.

Les associations et leurs membres seront particulièrement attentifs aux participations des élus à ce vote.

La lecture des deux textes suivants est vivement recommandée :

- Roberto Di Cosmo, professeur, démontre que les brevets logiciels sont un permis de tuer à la fois l’innovation, les PME et leurs emplois, le logiciel libre, et ils pourraient même être des outils permettant la mise en place d’un dispositif de contrôle de nos activités dignes d’un BigBrother :

http://www.dicosmo.org/Opinions/BigBrother.html

- François Elie, président de l’ADULLACT, explique que les brevets logiciels vont réduire à néant l’administration électronique bâtie en logiciels libres :

http://www.adullact.org/LaLettre/brevets/Adullact2amis.html

Adresse permanente de ce communiqué :

http://www.april.org/articles/communiques/pr-20050628.html


- À propos de l’ADULLACT - Née fin 2002, l’Association des Développeurs et Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et les Collectivités Territoriales s’est donnée pour tâche de constituer, développer et promouvoir un patrimoine commun de logiciels libres métiers, afin que l’argent public ne paie qu’une fois. L’Association compte 171 membres (parmi eux des régions, des départements, des villes, etc..). L’Adullact dispose d’une équipe permanente, pour aider les collectivités membres à mutualiser leurs développements sur la plate-forme adullact.net. Structure unique en son genre, l’Adullact est accréditée pour le Sommet Mondial de Tunis en 2005.
http://www.adullact.org et http://adullact.net

Contact presse : François Elie, Président, <francois (a) elie.org>, +33 6 22 73 34 96

- À propos de l’AFUL - L’AFUL, Association Francophone des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres, est une association loi 1901 dont le but majeur est la promotion de systèmes d’exploitation libres de types UNIX (comme Linux et les dérivés BSD) et des standards ouverts. Elle regroupe des utilisateurs (professionnels ou particuliers), des sociétés (éditeurs de logiciels ou de documentations, sociétés de services) et d’autres associations qui poursuivent des objectifs similaires.
Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site Web à l’adresse suivante : http://www.aful.org/ ou nous contacter par courriel à l’adresse <aful (a) aful.org>.

Contacts presse : Thierry Stoehr, Président : +33 6 82 57 00 13 - Bernard Lang, Vice-Président : +33 6 62 06 16 93

- À propos de l’APRIL - L’APRIL, Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre, créée en 1996, est composée de personnes physiques et morales impliquées dans le développement de l’informatique libre et fortement implantées dans le tissu social. Elle a pour objectif de sensibiliser les entreprises, les administrations et les particuliers sur les risques des solutions propriétaires et fermées et de les informer des bénéfices offerts par les logiciels libres et les solutions basées sur des standards ouverts.

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site Web à l’adresse suivante : http://www.april.org/, ou nous contacter par courriel à l’adresse <contact (a) april.org>.

Contact presse : Benoît Sibaud, président, <bsibaud (a) april.org> +33 6 81 18 11 30

- À propos de la Free Software Foundation France (FSF) - La FSF France (http://www.fsffrance.org/) est une association loi 1901 se consacrant à tous les aspects du Logiciel Libre. Pour la FSF France, l’accès au logiciel conditionne la participation des individus à la société de l’information. Par conséquent, les libertés d’utilisation, de copie, de modification et de redistribution du logiciel, telles que décrites dans la définition du Logiciel Libre, permettent une participation équitable à l’ère de l’information. Susciter l’intérêt pour ces sujets, protéger le Logiciel Libre politiquement et légalement, et libérer tout un chacun en participant au développement de Logiciels Libres sont les préoccupations centrales de la FSF France.

Contact presse : Loïc Dachary, <loic (a) gnu.org> +33 1 42 76 05 49

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Filmographie - Des documentaires sur les médias et le journalisme (8) : de P à Q

Plus précisément : de « Le Pacte fragile » à « Qui sème la misère récolte la rage ».

Incendie de Notre-Dame : quand France Info balayait d’un revers de main le danger lié au plomb

En plus de sa rubrique « Vrai ou fake » dédiée au fact-checking, certains articles disponibles sur le site web de France Info ressemblent à s’y méprendre à de la « vérification des faits » : sélection (...)