Accueil > Critiques > (...) > Mobilisations des gilets jaunes (2018)

« Ambiguïté » de la France insoumise sur l’antisémitisme : un interrogatoire en règle sur BFM-TV

par Florent Michaux,

Dans la série des amalgames médiatiques sur le thème de l’antisémitisme, la France insoumise a fait l’objet d’un procès d’intention bien particulier. La formation politique aurait été « ambiguë » à l’égard des actes antisémites et notamment de l’agression d’Alain Finkielkraut – qu’elle a pourtant bel et bien condamnés. Le motif ? Cette condamnation s’est suivie d’une mise en garde contre l’instrumentalisation de l’antisémitisme [1]. Et à ce titre, « l’ambiguïté » présumée de la formation politique valait bien un interrogatoire en règle. Danielle Simonnet en a fait les frais dans une émission animée (ou instruite) par Olivier Truchot, sur BFM-TV le 18 février dernier. Exemple exemplaire de pseudo-débat à charge, où l’on fait mine de donner la parole à une invitée citée à comparaître… pour mieux la lui couper.



Florent Michaux

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Instrumentalisation à laquelle se sont effectivement livrés de nombreux éditocrates, nous y revenions dans notre article : « Antisémitisme : les gilets jaunes convoqués devant le tribunal médiatique ».

A la une

Lire : Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée, de Karim Souanef

Karim Souanef publie Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée aux Presses universitaires de Rennes (2019). En s’appuyant notamment sur un travail d’archives et sur une enquête (...)

Un documentaire sur la tournée de BHL… financé par le service public !

La promotion médiatique d’une imposture à grand renfort d’éloges courtisans et de fonds publics.

La France porte atteinte à la protection des sources (Fédération européenne des journalistes)

Une déclaration de la Fédération européenne des journalistes qui dénonce l’atteinte, par la France, à la protection des sources.