Accueil > Critiques > (...) > Attentats aux Etats-Unis d’Amérique

" Tous Américains " : Colombani plagiaire ?

" Le directeur du Monde s’est acquis une réputation journalistique de dimension internationale grâce à un éditorial publié au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 à New York et Washington. Personne n’a oublié ce sublime "Nous sommes tous américains" ", rappelle Bernard Poulet dans le Pouvoir du Monde (La Découverte, 2003).

Le Monde " boucle " en fin de matinée. Ce n’est pas l’édition datée du 12 septembre, mais celle datée du 13 qui " couvre " les attentats terroristes aux Etats-Unis, et publie le fameux éditorial [1].
Jean-Marie Colombani n’a donc pas écrit son célèbre édito " dans l’urgence ", comme on peut le lire ici ou là. Il a pu le peaufiner jusque dans la matinée du 12 septembre.

Or, Bernard Kouchner a confié à Bernard Poulet que " le soir même des attentats " (soit le 11 septembre), il a rédigé " à la demande du Monde " un article dont les premiers mots sont : " Nous sommes tous, aujourd’hui, désormais, des Américains. "

Mais la contribution de Kouchner ne paraîtra pas le lendemain, dans l’édition datée du 13 - où est publié l’édito de Colombani -, mais dans celle du 14 septembre [2]. Ce qui signifie que le directeur du Monde a pu prendre connaissance du texte de Kouchner (" Nous sommes tous, aujourd’hui, désormais, des Américains ") avant de " boucler " le sien.

Kouchner confie à Poulet : " J’ai été un peu surpris qu’il (son propre article) ne paraisse que le lendemain. Mais ça ne me dérange pas, on peut très bien avoir la même idée en même temps. "

Et Bernard Poulet de conclure : " Kouchner a du caractère, c’est bien connu, on découvre ici qu’il sait aussi être beau joueur. "

 

Notes

[1Lire notre rubrique Attentats aux Etats-Unis d’Amérique.

[2Elle est titrée, par le journal, " La pathologie du monde " (sic).

A la une

Les limites du fact-checking (extrait de Comment s’informer de Sophie Eustache)

Un tour d’horizon utile des coulisses des médias et de l’information.

Actualité des médias : Ligue du LOL, perquisition à Mediapart, Radio France dans le viseur de la Cour des comptes…

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.

Les éditocrates éblouis par Macron... et en rage contre les gilets jaunes

Selon que vous serez puissant ou misérable...