Accueil > Critiques > (...) > Mobilisation contre la réforme des retraites (2019)

Retraites : 50 nuances de « galères » au 20h de France 2

par Arnaud Galliere, Frédéric Lemaire,

Depuis le 5 décembre, nous avons réalisé un décompte du temps consacré à la question de la réforme des retraites dans le JT de 20h de France 2. Résultat : sans trop de surprise, c’est bien aux « galères » des usagers et aux conséquences négatives des grèves que le service public a réservé la plus grande part de son précieux temps d’antenne.

Comment le JT de 20h de France 2 a-t-il traité le projet de réforme des retraites, ainsi que les mouvements de grève et manifestations qu’il a suscités au cours du mois de décembre ? Cette question mérite d’être posée à plusieurs égards.

Tout d’abord, pour rendre compte de la manière dont les médias traitent – et en l’occurrence maltraitent – une mobilisation d’une dimension historique, au moins comparable au mouvement social de 1995. Les journaux télévisés de TF1 et France 2 continuent de jouer un rôle majeur (et prescripteur) dans le paysage médiatique, rassemblant tous les soirs, à 20h, une audience importante (près de 5 millions de téléspectateurs chacun selon Médiamétrie). Leur étude permet ainsi de donner un aperçu significatif du traitement médiatique général.

Le JT de 20h de France 2 a par ailleurs cette particularité d’être diffusé sur une chaîne de service public. On pourrait à cet égard attendre, de la part de sa rédaction, un souci du pluralisme des points de vue plus important que sur les médias privés ; même si une première analyse, à la veille du 5 décembre, montrait que ces attentes étaient déjà déçues…

Pour étudier le traitement de la question des retraites par la rédaction de la chaîne publique, nous proposons d’effectuer un décompte précis du temps accordé à ses différents aspects dans le JT de 20h de France 2. La période concernée s’étend du 5 décembre, date de la première manifestation contre le projet de réforme, au 31 décembre compris [1].

Premier constat : dans cet intervalle, les sujets et reportages traitant de la question des retraites ont occupé près de 5 heures d’antenne, avec une moyenne quotidienne de 10 minutes et 20 secondes (avec des variations importantes selon les périodes, comme nous le verrons plus loin). Le temps moyen du JT étant de 36 minutes, cela représente environ 29% des JT en moyenne sur la période étudiée. La question des retraites a donc été amplement traitée par le 20h de France 2.

On peut distinguer quatre grandes catégories de sujets portant sur la réforme des retraites, dont nous faisons ici une première présentation par ordre d’importance, selon le temps qui leur est accordé :

- La première catégorie est celle des « galères » des usagers et autres conséquences négatives des grèves et actions associées. Elle est la plus traitée dans les JT de la chaîne publique, et représente en moyenne 4 minutes 24 secondes par jour, soit 43% du temps dédié à la question des retraites. Mis à part le 31 décembre, des sujets sur les « galères » ont été programmés tous les soirs dans le 20h de France 2.

- La seconde catégorie concerne le suivi des négociations entre le gouvernement et les syndicats. Elle représente 2 minutes 15 secondes par jour, soit 21% du temps consacré aux retraites.

- La troisième catégorie recouvre les analyses de fond ou décryptages des mesures du projet du gouvernement, ou des « concessions » proposées. Elle représente 1 minute 57 secondes par jour, soit 19% du temps dédié aux retraites. Cette catégorie et la précédente occupent une place plus importante dans le 20h au moment des annonces du gouvernement, des mobilisations et des négociations avec les syndicats.

- La quatrième et dernière catégorie concerne le traitement des grèves et manifestations et des témoignages de grévistes et de leurs soutiens. Elle représente 1 minute 44 secondes par jour, soit 17% du temps dédié aux retraites. C’est donc la catégorie la moins importante des quatre.


Quand les « galères » écrasent l’information sociale


Au vu de ce décompte global, le second constat s’impose : la rédaction du JT de France 2 a choisi d’accorder la part la plus importante de son temps d’antenne aux « galères » des usagers et autres conséquences négatives de la grève : 2,5 fois plus de temps qu’aux manifestants, aux grévistes et à leurs mobilisations.

Le graphique ci-dessous récapitule le temps dédié à la réforme des retraites en pourcentage du temps total du JT ; et en particulier le temps accordé aux « galères » et conséquences négatives ; et aux témoignages de manifestants et de grévistes et à leurs mobilisations :



On observe plusieurs « pics » dans le traitement de la question des retraites par le 20h de France 2, qui correspondent aux dates des manifestations (5, 10, 17 et 28 décembre) et des « temps forts » dans le processus de négociations entre le gouvernement et les syndicats (annonces d’Édouard Philippe le 11 décembre, démission de Jean-Paul Delevoye le 16 décembre, « marathon » de négociations des 18 et 19 décembre).

Les quatre grandes manifestations correspondent aux périodes où les manifestants, grévistes et leurs soutiens bénéficient du plus important temps d’antenne. À travers des sujets dédiés aux mobilisations, avec une appréhension souvent « comptable », ainsi qu’une attention portée à la détermination (ou à l’essoufflement) des grévistes : « combien de temps tiendront-ils ? » (5 déc.) ; « une grève partie pour durer » (9 déc.) ; « les grévistes toujours déterminés » (11 déc.) « une mobilisation qui va durer ? » (17 déc.) sans oublier le traditionnel « le mouvement s’essouffle-t-il ? » (30 déc.). Plus rarement, des sujets dédiés au quotidien des grévistes ou aux raisons de la colère : « une journée de grève dans l’Yonne » (5 déc.) ; « au cœur d’une assemblée générale » (6 déc.) ; « papa, maman, la grève et moi » (13 déc.) ; « une neurologue explique pourquoi elle se bat pour l’hôpital public » (17 déc.).

De manière générale, le temps accordé aux grévistes et à leurs soutiens demeure très largement inférieur à celui dédié aux « galères » des usagers et aux conséquences négatives des grèves et mobilisations [2]. C’est tout particulièrement le cas à l’approche de la mobilisation du 10 décembre. La veille, quatre sujets sont consacrés au « lundi noir », à « l’Île-de-France sous tension » ou encore aux « entreprises qui en pâtissent ».

Mais ce n’est pourtant rien comparé à la semaine ayant précédé les vacances de Noël : du 16 au 21 décembre, soit 6 jours, on ne compte pas moins de 21 sujets consacrés aux « galères » ! Soit en moyenne… plus de la moitié du temps consacré aux retraites (53%). Et si la rédaction opte souvent pour des marronniers (huit sujets sur les départs en vacances perturbés, par exemple), elle sait également faire preuve d’imagination : « pas de métro, dodo au boulot » (17 déc.) ; « les accidents de deux-roues en hausse » (17 déc.) ; « des coupures de courant sauvages revendiquées par la CGT » (18 déc.) ; « salles de spectacle, musées : la fréquentation en baisse » (19 déc.).

Dans le même ordre d’idées, au fil des JT, les victimes de la grève et des manifestations se multiplient, et en particulier l’économie, les entreprises et les commerçants (sujets traités dans les 20h des 5, 7, 8, 9, 12, 14, 15, 18 et 27 décembre), les cirques (25 déc.), l’Opéra de Paris (27 déc.) ou encore les restaurateurs (29 déc.). Une véritable hécatombe !



Mais les sujets consacrés aux « galères » d’une part et aux mobilisations sociales de l’autre n’épuisent pas l’ensemble des sujets concernant la réforme des retraites. Comme nous le voyons dans la suite, deux autres types de sujets occupent une partie importante du temps d’antenne : le suivi des négociations (21% du temps total des sujets consacrés aux retraites) et les décryptages et analyses des propositions (19%).


Un cadrage du débat qui exclut toute alternative


Sans surprise, le suivi du déroulement des négociations et de la « bataille de l’opinion » mobilise de nombreuses entrées de notre lexique pour temps de grèves et de manifestations. Là encore, les intitulés des différents sujets sont parlants : « Édouard Philippe joue la carte de l’apaisement » (6 déc.) ; c’est « le temps des concessions » (8 déc.) ; puis l’inénarrable Nathalie Saint-Cricq nous rassure : « la CFDT et le gouvernement sont condamnés à s’entendre » (12 déc.). Et pourtant, patatras : ils ne s’entendent pas.

La rédaction de France 2 s’interroge alors : « que pourrait proposer Édouard Philippe aux syndicats ? » (17 déc.) ; puis vient l’espoir : alors que le gouvernement « lâche du lest » (20 déc.) apparaissent des « divisions dans les syndicats ». La semaine de Noël est l’occasion de moquer les grèves comme une lubie nationale (« Grève : une histoire à la française », 22 déc.) ; et de s’interroger sur des sujets de fond : « faut-il réquisitionner des agents ? » (23 déc.). Avant de terminer le mois de décembre sur un satisfecit à Emmanuel Macron suite à ses vœux, puisque le président reste malgré tout « fidèle à son image de réformateur » (31 déc.).

La quatrième et dernière catégorie, celle des analyses et des « décryptages » des propositions du gouvernement, s’inscrit dans la même tendance. Quelques sujets isolés évoquent certes les conséquences néfastes de la réforme – ou adoptent du moins un certain recul critique [3]. Mais la plupart présentent la réforme des retraites sous un jour favorable. Plusieurs sujets expliquent ainsi que les pensions ou la valeur du point ne devraient pas baisser si l’on en croit… le gouvernement [4].

Et les « décrypteurs » du JT de France 2 ne se lassent pas de tenter de dénicher les « gagnants » de la réforme, tantôt les étudiants (9 déc.), les mères de famille (11 déc.), les agriculteurs (11 déc.), les titulaires d’un métier pénible (11 déc.) ou encore les veufs et veuves (12 déc.). À cela s’ajoute la chronique régulière des « gestes » et autres « concessions » du gouvernement accordés aux policiers (12 déc.), aux gardiens de prison, aux militaires, aux sapeurs-pompiers (16 déc.), aux pensions minimum (19 déc.), aux gaziers et électriciens (23 déc.), aux routiers (25 déc.) ou encore aux pilotes (26 déc.), voire aux danseuses et danseurs de l’Opéra (29 déc.). Au point que le vertige semble, un instant, saisir la rédaction du JT : « jusqu’où iront les concessions du gouvernement ? » (26 déc.) Et face à tant de « cadeaux », que demande le peuple ?

Au-delà de la présentation des mesures et des concessions accordées, le 20h a une façon problématique de poser le débat : au fil des sujets, tout est présenté comme si le seul choix possible devait se faire entre une réforme « brute » telle qu’annoncée par le gouvernement ; et une réforme amendée de quelques « concessions » à différentes catégories de la population, ou allégée de certaines mesures (l’âge pivot par exemple). Ainsi le retrait de la réforme n’est-il pas envisageable, et renvoyé systématiquement à une position jugée « non constructive » (à l’opposé de celle des syndicats qualifiés de « réformistes » voire de « progressistes »). Quant aux propositions alternatives pour faire évoluer le système de retraites actuel, à l’instar de celles formulées par la CGT ou d’autres formations politiques, associatives et syndicales, elles sont tout simplement absentes du débat. La leçon est claire : il n’y a pas d’alternative (ou si peu).


***


Le décompte des sujets dédiés au traitement de la réforme des retraites au 20h de France 2 confirme, d’un point de vue quantitatif, un travers bien connu des journaux télévisés en temps de grèves et de mobilisations sociales : la surmédiatisation des « galères » des usagers – le terme outrancier de « prise d’otage » étant désormais relativement proscrit. Les sujets concernant les mobilisations ou le quotidien des grévistes sont quant à eux le parent pauvre de l’information, même sur le service public.

Mais cette disproportion ne résume pas les biais du traitement de la question des retraites par le 20h de France 2 : sur le fond, les sujets d’analyse et de suivi des négociations témoignent également, sinon d’un enthousiasme pour la réforme, au moins de l’absence (ou presque) de recul critique à son égard. Et le cadrage du débat qu’ils mettent en œuvre exclut toute approche alternative de l’évolution du système de retraite. Bref, l’ORTF a été dissoute il y a plus de 40 ans, mais la rédaction du JT de France 2 parvient souvent à nous le faire oublier...


Frédéric Lemaire et Arnaud Gallière


Annexe : les sujets du 20h de France 2 consacrés aux retraites sur la période du 5 au 31 décembre inclus


Note : le comptage précis du temps des différents sujets est disponible ici au format OpenDocument.

- Catégorie 1 : les « galères » des usagers et autres conséquences négatives des grèves et actions associées.

05/12 - Grève dans les transports : les usagers s’étaient préparés ; Entreprise : une journée au ralentie ; Enseignants : qui a gardé les enfants ?

06/12 - Grève des transports : une nouvelle journée de galère ; Transports : trafic perturbé ce week end ; Forces de l’ordre : des CRS et leurs familles menacés.

07/12 - Grève des transports : l’inquiétude des commerçants.

08/12 - Grève : une semaine noire annoncée ; Grève des transports : comment travailler cette semaine ? ; Grève : le secteur du tourisme s’inquiète.

09/12 - Grève dans les transports : un lundi noir ; Grève dans les transports : l’Île-de-France sous tensions ; Transports alternatifs : plus de solutions qu’avant ? ; Grève dans les transports : ces entreprises qui en pâtissent.

10/12 - Grève des transports : un nouveau jour sans train ; Grève du 11 décembre : métro, TGV, TER... les prévisions d’un mercredi noir dans les transports ; Blocages dans les raffineries : un risque de pénurie d’essence.

11/12 - Grève dans les transports : l’impossible gestion des passagers.

12/12 - Grève des transports : dans le chaos de la gare du Nord ; Commerçants : y-aura-t-il des clients à Noël ?

13/12 - Grève des transports : les voyageurs s’épuisent ; Grève des transports : à marche forcée.

14/12 - Grève des transports : des achats de Noël au ralenti ; Grève des transports : des vacances à la neige incertaines.

15/12 - Entreprises et salariés : de plus en plus difficile de s’adapter ; Vacances de Noël : le plan B de la SNCF.

16/12 - Grève des transports : la longue journée d’une infirmière ; Grève des transports : le casse-tête des prévisions ; Dans ma ville les trains sont à l’arrêt.

17/12 - Vacances de Noël : incertitude pour un voyageur sur trois ; Vacances de Noël : les plans B pour partir ; Grève des transports : pas de métro, dodo au boulot ; Grève des transports : les accidents de deux-roues en hausse.

18/12 - Billet SNCF : le grand troc de Noël ; Grève contre la réforme des retraites : des coupures de courant sauvages revendiquées par la CGT ; Artisans, livreurs : les galériens de la route ; Grève dans les transports : quel coût pour l‘économie ?

19/12 - Réforme des retraites : des actions coups de poing en série ; Vacances de Noël : la course aux trains ; Grève des transports : des heures supplémentaires pour les cars Macron ; Salles de spectacles, musées : la fréquentation en baisse.

20/12 - Vacances : des départs perturbés par les grèves ; Vacances : une journée dans les transports.

21/12 - Départs en vacances : dans les coulisses de la gare de Lyon ; Vacances de Noël : partir coute que coute ; Grève au ralenti : Vitré au ralenti ; Enquête : vélos en ville accidents en chaine.

22/12 - SNCF : maman j’ai réussi à prendre le train ! ; Grèves : échanger ou rembourser, le casse-tête des billets de train.

23/12 - Départs en vacances : la réforme au cœur du voyage ; Grève dans les transports : les colis à l’heure pour Noël.

24/12 - Grève à la SNCF : 400 millions d’euros perdus ; Grève à la RATP : les arrêts maladie en forte hausse ; Carburants : la nouvelle menace de la CGT.

25/12 - Grèves des transports : les cirques subissent une forte de baisse de fréquentation.

26/12 - Prévisions de trafic.

27/12 - Chassé-croisé : la grande débrouille des vacanciers ; Grève des transports : une légère amélioration du trafic ; Grève : le bilan économique ; Grève à l’Opéra de Paris : 54 annulations de spectacles.

28/12 - Grève à la SNCF : le trafic en légère amélioration.

29/12 - Restaurateurs : ils misent sur la Saint-Sylvestre ; Point trafic.

30/12 - Grèves des transports : un trafic encore très perturbé pour le 31 décembre ; Grève à la RATP : une amélioration du trafic, mais des usagers toujours en difficulté.

- Catégorie 2 : le suivi des négociations entre le gouvernement et les syndicats et de la « bataille de l’opinion ».

05/12 - Grève du 5 décembre : le gouvernement a-t-il entendu la colère des Français ?

06/12 - Grève du 6 décembre : Édouard Philippe joue la carte de l’apaisement ; Grève du 6 décembre : la bataille de l’opinion des différents partis.

07/12 - Retraites : la réforme vue par les seniors.

08/12 - Réforme des retraites : le temps des concessions ; Retraites : les hommes clés de la réforme ; Réforme des retraites : les derniers arbitrages sont en cours de négociation à l’Élysée.

10/12 - Dans les coulisses des négociations sur la réforme des retraites ; Réforme des retraites : les économistes pères du projet mettent en garde Emmanuel Macron.

11/12 - Réforme des retraites : Édouard Philippe dévoile son plan.

12/12 - Retraites : "La CFDT et le gouvernement sont a priori condamnés à s’entendre" » Jean-Paul Delevoye : pouvait-il être salarié et membre du gouvernement ?

13/12 - Gouvernement : Jean-Paul Delevoye à nouveau mis en cause.

15/12 - J. P. Delevoye : de plus en plus fragilisé ; Réforme des retraites : quelles marges de manœuvre pour l’exécutif ? Réforme des retraites : le bras de fer des syndicats et du gouvernement.

16/12 - Réforme des retraites : départ anticipé pour Jean-Paul Delevoye Démission de Jean-Paul Delevoye : le gouvernement embarrassé ; Manifestation : la stratégie des black bocks.

17/12 - Grève contre la réforme des retraites : que pourrait proposer Édouard Philippe aux syndicats ?

18/12 - Réforme des retraites : le marathon des négociations ; Réforme des retraites : l’âge pivot au coeur des négociations ; Réforme des retraites : et si les patrons payaient ?

19/12 - Rencontre à Matignon : l’Unsa appelle à une pause de la grève ; Réforme des retraites : un cadeau pour les régimes spéciaux ; Rencontre à Matignon : le gouvernement divise les syndicats.

20/12 - Trêve ou grève : divisons dans les syndicats ; Retraites : le gouvernement lâche du lest.

22/12 - Retraites : Macron renonce à son régime spécial ; Grève : une histoire à la française.

23/12 - Grève dans les transports : faut-il réquisitionner des agents.

26/12 - Réforme des retraites : jusqu’où iront les concessions du gouvernement ?

28/12 - SNCF : pourquoi tant de places libres ? ; Réforme des retraites : pas de trêve dans la bataille de l’opinion.

29/12 - Grève : dans l’attente des vœux du président.

31/12 - Vœux d’Emmanuel Macron : le président reste fidèle à son image de réformateur.

- Catégorie 3 : les analyses de fond ou décryptages des mesures du projet du gouvernement, ou des concessions proposées.

05/12 - Enseignants : les perdants de la réforme des retraites.

09/12 - Réforme des retraites : un bonus pour commencer ? ; Réforme des retraites : les étudiants gagnants ?

10/12 - Retraites : quelles différences entre un enseignant du public et du privé ?

11/12 - Réforme des retraites : questions sur l’âge pivot ; Mères de familles : les gagnantes de la réforme ? ; Réforme des retraites : qui est concerné ? ; Retraite à 1 000 euros : qui en bénéficiera ? ; Réforme des retraites : la pénibilité mieux reconnue ? Retraite à points : qui va garantir sa valeur ?

12/12 - Retraites : le gouvernement a-t-il cédé face aux policiers ? ; Réforme des retraites : presque tous sont concernés ; Réforme des retraites : la pension de réversion va changer ; L’œil du 20h : retraites des projections trop optimistes ? ; Retraites : le modèle suédois est-il vertueux ?

13/12 - Réforme des retraites : l’interrogation des Français face au nouveau calcul de points.

16/12 - Cheminots : un régime spécial déjà supprimé ; « Réforme des retraites : la liste des métiers qui bénéficieront d’un départ anticipé ».

17/12 - Réforme des retraites : les pensions vont-elle baisser ? ; L’oeil du 20h : les sénateurs pas pressés de reformer leur retraite.

18/12 - Réforme des retraites : l’âge pivot au banc d’essai.

19/12 - Réforme des retraites : la pension minimum à 1 000 € pourrait être revalorisée ; Réforme des retraites : les exemples du gouvernement au banc d’essai.

23/12 - Gaziers, électriciens : une réforme à la carte.

25/12 - Réforme des retraites : un régime vraiment universel ?

26/12 - Réforme des retraites : une concession faite aux pilotes ; Pénibilité : les fonctionnaires plus exposés ?

29/12 - Réforme des retraites : les premières concessions du gouvernement.

30/12 - Retraites : les petites pensions à nouveau indexées sur l’inflation à partir du 1er janvier ; Retraites : les dernières heures du statut des cheminots.

- Catégorie 4 : le traitement des grèves et manifestations et des témoignages de grévistes et de soutiens des mobilisations.

05/12 - Grève du 5 décembre : une journée de forte mobilisation Grève du 5 décembre : le tour de France de la mobilisation ; Cheminot : une journée de grève dans l’Yvonne ; Transports publics : combien de temps les grévistes tiendront-ils ?

06/12 - Cheminots : au cœur d’une assemblée générale.

09/12 - Cheminots : une grève partie pour durer ; Réforme des retraites : pourquoi autant de manifestants en régions ?

10/12 - Grève du 10 décembre : à Paris, la mobilisation en baisse ; Manifestations : quel soutiens de la population ? ; Internes : les forçats de l’hôpital.

11/12 - SNCF, RATP : les grévistes toujours déterminés ; Annonces du gouvernement : les enseignants pas convaincus Retraites : les gauches réunies contre la réforme de l’exécutif.

12/12 - Manifestations, blocages : la réponse des grévistes.

13/12 - SNCF : Papa, maman, la grève et moi.

16/12 - Routiers : en grève pour de meilleurs salaires.

17/12 - Grève du 17 décembre : CGT, CFDT... un cortège, deux mots d’ordre ; Grève contre la réforme des retraites : une mobilisation qui va durer ? ; Une neurologue de la Pitié-Salpétrière explique pourquoi elle se bat pour l’hôpital public.

24/12 - Des images de la représentation du lac des cygnes contre la fin de leur régime spécial sur le parvis de l’Opéra Garnier.

25/12 - Cagnottes ligne : comment sont-elles distribuées aux grévistes ?

26/12 - Pénibilité : les fonctionnaires particulièrement exposés.

27/12 - Grève des transports : où en est vraiment la mobilisation ?

28/12 - Retraites : grévistes et "gilets jaunes" dans la rue.

30/12 - Grève contre la réforme des retraites : le mouvement s’essouffle-t-il ?

31/12 - Vœux d’Emmanuel Macron : les grévistes n’attendent plus rien du président.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Note méthodologique : notre décompte concerne le temps des différents sujets dédiés à la question des retraites, reportages et interventions des « experts » et éditorialistes en plateau. Il ne prend donc pas en compte les annonces du sommaire, lancements et transitions. Les intitulés des sujets figurant en annexe sont soit issus des bandeaux du JT, soit de leur intitulé sur le site de France 2. Nous reproduisons en annexe la liste des sujets par catégorie, ainsi que le comptage détaillé.

[2Seules exceptions, les journées des 5, 10 et 11 décembre, ainsi que le 31 décembre.

[3« Enseignants : les perdants de la réforme des retraites » (5 déc.) ; ou encore « Retraites : des projections trop optimistes ? » (12 déc.)

[4« Réforme des retraites : un bonus pour commencer ? » (9 déc.) ; « L’interrogation des Français face au nouveau calcul de point » (13 déc.) ; « Réforme des retraites : les pensions vont-elles baisser ? » (17 déc.).

A la une

C dans l’air : France 5 marche sur la dette

La pédagogie médiatique au secours de l’orthodoxie budgétaire

« Peut-on encore informer et s’informer en France ? » (Le Média)

Le 11 janvier, Acrimed participait à une émission du Média.

Actualité des médias : la macronie manie la carotte… et le bâton

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.