Accueil > Critiques > (...) > Journalistes et auteurs

Promotion en direct de 2002

Jean Daniel ou quand Le Monde découvre un écrivain méconnu

Le Monde daté du 22 mai 2002 publie - sous le titre "Jean Daniel par Jean Daniel" - un extrait de la préface de l’intégrale des écrits autobiographiques du "fondateur du Nouvel Observateur".

Le Monde daté du 23 mai 2002 publie - sous le titre "Jean Daniel, le bonheur comme devoir" un article de Florence Noiville consacré aux Œuvres autobiographiques de "l’écrivain-journaliste », fondateur du Nouvel Observateur qui sortent en librairie le même jour.

Cet article - totalement a-critique - met en valeur l’oeuvre de Jean Daniel :

« La création de la revue Caliban avec Camus, l’entrée à L’Express en 1954, l’arrivée, dix ans plus tard, à France Observateur, qui devient Le Nouvel Observateur et dont il fait une institution culturelle avec, dit-il, "l’une des plus belles équipes de journalistes en Europe", et le façonnage inlassable de sa statue intérieure en intellectuel prophétique et en grande conscience de la gauche. »

Le même article conforte ce "façonnage" :

« En lisant Jean Daniel, on parcourt un siècle au galop, de la mort de Franz Fanon à celle d’Itzhak Rabin, de la décolonisation aux attentats de New York. On croise la terre entière, de François Mitterrand à Mohamed Harbi, de Jean-Paul Sartre à Rostropovitch.  »

L’insistance et l’empressement du Monde n’ont évidemment rien à voir avec la prise de participation du Monde dans Le Nouvel Observateur...

Mais écoutons Jean Daniel, dans sa préface :

« Pendant les affaires Soljenitsyne et pendant la révolution portugaise des œillets de 1974, j’ai redouté chaque matin de lire l’Humanité et chaque après-midi de lire Le Monde tant je m’y trouvais calomnié. »

Jean Daniel n’a plus rien à craindre du Monde, si ce n’est un léger excès d’hagiographie.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Dessine-moi les médias : gilets jaunes et mépris médiatique

Médias et gilets jaunes, par Mathieu Colloghan

Le traitement de l’information par les médias à l’heure des gilets jaunes (Fréquence Paris Plurielle)

Samedi 18 mai, Acrimed était invité sur Fréquence Paris Plurielle.

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.