Accueil > Critiques > (...) > Journalistes et auteurs

Promotion en direct de 2002

Jean Daniel ou quand Le Monde découvre un écrivain méconnu

Le Monde daté du 22 mai 2002 publie - sous le titre "Jean Daniel par Jean Daniel" - un extrait de la préface de l’intégrale des écrits autobiographiques du "fondateur du Nouvel Observateur".

Le Monde daté du 23 mai 2002 publie - sous le titre "Jean Daniel, le bonheur comme devoir" un article de Florence Noiville consacré aux Œuvres autobiographiques de "l’écrivain-journaliste », fondateur du Nouvel Observateur qui sortent en librairie le même jour.

Cet article - totalement a-critique - met en valeur l’oeuvre de Jean Daniel :

« La création de la revue Caliban avec Camus, l’entrée à L’Express en 1954, l’arrivée, dix ans plus tard, à France Observateur, qui devient Le Nouvel Observateur et dont il fait une institution culturelle avec, dit-il, "l’une des plus belles équipes de journalistes en Europe", et le façonnage inlassable de sa statue intérieure en intellectuel prophétique et en grande conscience de la gauche. »

Le même article conforte ce "façonnage" :

« En lisant Jean Daniel, on parcourt un siècle au galop, de la mort de Franz Fanon à celle d’Itzhak Rabin, de la décolonisation aux attentats de New York. On croise la terre entière, de François Mitterrand à Mohamed Harbi, de Jean-Paul Sartre à Rostropovitch.  »

L’insistance et l’empressement du Monde n’ont évidemment rien à voir avec la prise de participation du Monde dans Le Nouvel Observateur...

Mais écoutons Jean Daniel, dans sa préface :

« Pendant les affaires Soljenitsyne et pendant la révolution portugaise des œillets de 1974, j’ai redouté chaque matin de lire l’Humanité et chaque après-midi de lire Le Monde tant je m’y trouvais calomnié. »

Jean Daniel n’a plus rien à craindre du Monde, si ce n’est un léger excès d’hagiographie.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Médias et élections présidentielles, par Mathias Reymond (vidéo)

Présentation et débat autour du livre « Au nom de la démocratie, votez bien ! »

Apologies médiatiques : Bienvenue chez Moix

Passe-droits et connivences dans le landerneau médiatique.

Salaires des profs : le grand n’importe quoi médiatique

Retour sur un cas exemplaire d’instrumentalisation de chiffres « officiels »