Accueil > Critiques > (...) > 2000-2002 : distorsions de la couverture médiatique

Moyen-Orient : des médias sous surveillance

Plusieurs sites internet sont désormais dédiés à la surveillance des médias sur la Palestine. Voici une présentation de deux d’entre eux. A compléter par la rubrique du site d’Acrimed Proche et Moyen-Orient [éctulisé en 2008]

- [Vigie Média Palestine (V-M-P) [Le site n’existe plus]
Association loi 1901 créée en janvier 2002

Extrait de la présentation :

"V-M-P tente de sensibiliser les journalistes, en leur adressant directement des lettres, lorsqu’elle relève des propos erronés ou partisans qui relaient plus ou moins consciemment la propagande israélienne. La pression exercée sur les professionnels de l’information par des associations ultra-sionistes militantes, la "disponibilité" d’un matériel d’information directement fourni par Israël, et la tendance générale des médias à excuser les excès de la politique israélienne créent les conditions d’une information tendancieuse et déséquilibrée.

La tendance générale en vue de "sauvegarder" un "équilibre" de façade entre les Israéliens et les Palestiniens, fondé sur le critère, en apparence objectif, d’un "souci d’équité" n’est pas davantage admissible. Nous refusons ces a priori de l’information, qui ne doivent pas êtres acceptés comme des données « incontournables ». Nous attendons de l’ensemble de la profession qu’elle nous informe avec la plus grande équité et intelligence sur ce conflit.

- L’Observatoire de la presse (francaise) sur la Palestine

Sommaire du Bulletin n°1 (24 pages, novembre 2002) de l’Observatoire de la presse sur la Palestine.
(document pouvant etre consulte dans son integralité sur le site)
Editorial

1/ La presse écrite

1.1 Une occupation et une colonisation absentes de l’analyse de la situation
1.2 Le choix d’établir une symétrie entre occupants et occupes
1.3 La recherche d’une solution non contraignante pour Israël
1.4 L’explication par l’irrationnel
1.5 Des omissions sur la question des colonies
1.6 Une tendance a attribuer la responsabilité des violences aux occupes et colonises
1.7 Le mythe de l’offre généreuse

2/ Les médias vus par les médias

2.1 Les présupposés d’un dossier consacré au traitement médiatique de la question israélo-palestinienne
2.2 Le mythe des médias pro-palestiniens

3/ Les prises de position d’intellectuels

3.1 Un entretien avec Alain Finkielkraut dans Marianne
3.2 Un entretien avec Bernard-Henri Lévy dans Le Figaro
3.3 Un point de vue de Dominique Moisi dans Ouest-France
3.4 Un ouvrage de Rene Remond
3.5 Un dossier intitule " Le conflit du Proche-Orient - Juifs de France :
dix témoignages "

4/ Les prises de position de responsables politiques

4.1 Le point de vue d’un socialiste ayant des responsabilités
internationales
4.2 Le point de vue d’une personnalité de l’U.M.P.

Conclusion

Annexes
Annexe 1 : Les actions de groupes de pression
Annexe 2 : Rappels sur le mythe de " l’offre genereuse "
Annexe 3 : L’etrange ami israelien de responsables socialistes
departementaux

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Quand Paris Match roule pour le RN

Au menu : dépolitisation et peopolisation.

Patrick Le Lay, TF1 et la culture : des paroles et des actes

Retour sur un mirage et une méprise.

Chloroquine et Didier Raoult : la mauvaise foi de Patrick Cohen

Quand les éditocrates s’emparent du débat scientifique…