Accueil > (...) > Les jeux de l’été d’Acrimed

Les jeux d’été d’Acrimed (I) : les mots croisés médiatiques

par Maxime Friot,

Ces mots croisés médiatiques sont l’un des jeux de l’été publiés dans le Médiacritiques n°39.



Horizontalement

1. Trop de médias en dépendent.
2. Les propriétaires de médias en possèdent beaucoup. Site d’actualité sur le football.
3. Pour un porte-parole ? Le parti d’un Brésilien peu aimé des médias. Réponse aux boomers.
4. Selon Léa Salamé, « tout le monde rêve de savoir » si Carlos Ghosn a voyagé dedans. La mémoire du PAF.
5. Réunion d’auteurs.
6. Manifester vous y expose, couvrir une manifestation aussi. Le terme convient à la plupart des propriétaires de médias.
7. Comme la distribution de la parole dans un débat médiatique.
8. On s’y forme au journalisme à Cannes ou à Lannion. Un journal peut les boucher !
9. Débit sur une chaîne en continu.


Verticalement

I. Récompense pour journaliste servile.
II. Radio coupée. Pas off.
III. Grand bienfaiteur des médias, combattant acharné de toutes les censures.
IV. Sigle de droite. Pour Lire Pas… Les journalistes embedded montent dans leurs jeeps.
V. A longtemps servi la soupe à 13 heures.
VI. Groupuscule qui bloque la France. Plateforme de VOD des groupes TF1, M6 et France Télévisions.
VII. Comme Bruno Jeudy, tourne autour de Jupiter. L’alpha et l’oméga de Bolloré.
VIII. Mord et vrombit comme un éditocrate en furie.
IX. Sa longévité est un inquiétant symptôme.


Solution dans le Médiacritiques n°39.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Sonia Mabrouk, militante

De l’art de l’interrogatoire.

Actualité des médias : Affaire Pegasus, condamnation de France TV, départs en pagailles dans les médias Bolloré…

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.