Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > Après l’invasion

Le Monde perpétue les mensonges de Bush

par Patrick Lemaire,

A propos d’un " soldat américain de 20 ans ", Keith Mathew Maupin, " capturé en Irak le 9 avril dans l’attaque d’un convoi " (Le Monde, 22/04/04), le correspondant du Monde aux Etats-Unis écrit [1] :

" L’ancien prisonnier de guerre Jessica Lynch, grièvement blessée et sauvée lors d’une opération spectaculaire et très médiatique de l’armée américaine, a téléphoné aux parents de Matt pour les réconforter. "

Or, en fait d’" opération spectaculaire et très médiatique ", il est avéré depuis près d’un an que le Pentagone avait monté de toute pièce une manipulation médiatique autour des mésaventures du soldat Lynch, fin mars 2003 : non seulement à propos de son " sauvetage ", mais aussi de sa capture et de sa détention par les Irakiens. De nombreux organes d’information ont depuis fait litière de cette grossière mise en scène de l’administration US (lire Sauver le soldat Lynch, une fiction à grand spectacle).

Mais le correspondant du Monde ne s’en souvient pas. C’est d’autant plus étonnant que lui-même signait le 25 juin 2003 un article sur " La véritable histoire du sauvetage de " private " Jessica Lynch à l’hôpital de Nassiriya ". Mais, le 22 avril dernier, Le Monde a pour une fois oublié de renvoyer à l’un de ses précédents articles.

 

Notes

[1Lien périmé. 310_11-2012.

A la une

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.

Gilles Bornstein (France Info) : chien de garde face à Jean-Pierre Mercier, tendre avec Alain Minc

Le deux poids deux mesures des interviews de Gilles Bornstein.

La subordination du journalisme au pouvoir économique

Dépolarisation et verticalisation du champ journalistique