Accueil > Critiques > (...) > Mobilisation contre la réforme des retraites (2019)

Le JDD prépare la grève du 5 décembre et la réforme des retraites

par Henri Maler,

À quelques jours de la grève du 5 décembre, Le Journal du Dimanche (alias Le JDD, alias « la Pravda du dimanche ») daté du 1er décembre publie 10 pages consacrées à cette grève et au projet gouvernemental de réforme du système des retraites. 10 pages de simulacre d’exhaustivité et d’objectivité.

À la Une, l’annonce tonitruante d’un entretien avec Gérald Darmanin :



Et deux pages surmontées d’une nouvelle citation en énormes caractères : « Nous sauvons les retraites de nos enfants ».

Une citation et une mise en page ayant réjoui le ministre, qui touite son entière satisfaction :



« L’essentiel » ayant été dit et mis en scène, il reste 7 pages pour le reste. Et tout y passe (ou presque). Avec entre autres :

- L’inévitable éditorial d’Hervé Gattegno (« Une grève dure ou une grève qui dure ») qui, faussement équilibré, pontifie : « Quoi qu’en disent les démagogues et les niais, il [l’avenir des retraites] requiert une réforme d’ampleur et les efforts de tous. »

- L’inévitable sondage de l’IFOP, avec ses questions biaisées qu’on ne commentera pas ici, mais que Le JDD, triomphal, annonce ainsi : « Les Français favorables à une réforme ». Une réforme, oui, mais laquelle ? Cela importe peu : l’essentiel est que ce soit « une bonne nouvelle pour le gouvernement ». Etc.

D’autres articles nous informent que « les cheminots sont près à tenir », que « l’urgence financière » fait débat (« non » dit l’une, « oui » dit l’autre), que le télétravail n’est pas une très bonne « planche de salut »), que les blocages seront nombreux et coûteux. Le tout est couronné d’une double page (dont une demie avec un entretien de Bernard Thibault) consacrée à une comparaison avec le mouvement de 1995.

Tout est dit, à une réserve près :

Pas une phrase de la rédaction sur les motifs de la grève et les critiques des opposants à la réforme !


Le JDD est de parti-pris ? La belle affaire ! Mais le dissimule : simulacre d’exhaustivité et d’objectivité.


Henri Maler


Nota Bene. Tout était dit, en vérité, dans un article publié le 27 novembre 2019, sous le titre éloquent « Ce que l’on sait de la réforme des retraites, ce qu’il reste à négocier ». « Ce qu’il reste à négocier », en dehors de « Ce qui est acté » (comme le dit un sous-titre). Autrement dit, la réforme voulue par le gouvernement.


Post-scriptum : Comme le signalait Franck Mithieux sur Twitter, Le JDD n’en est pas à son premier service après-vente :



Annexe : Prescription et circulation circulaire : la Darmanin mania


Et malheureusement, ce qui est dit dans Le JDD ne reste pas dans Le JDD. Prescripteur de l’information du dimanche dans la plupart des grands médias, au même titre que Le Parisien [1], Le JDD et ses cadrages déteignent un peu partout.

À commencer dans les débats de l’après-midi sur les chaînes d’information en continu, au premier rang desquelles, LCI :



Suivi d’un deuxième bandeau d’une originalité confondante :



Mais aussi dans les deux principaux JT du soir même :

- Sur TF1, Anne-Claire Coudray donne la réplique à François Lenglet, ayant déjà exprimé tout le bien qu’il pensait de la réforme des retraites en général, et des régimes spéciaux en particulier : « Ce matin, le ministre des comptes publics est revenu à la charge sur les régimes spéciaux, les régimes de la SNCF et de la RATP : ils coûteraient au contribuable français 8 milliards d’euros par an. »

- Sur France 2 :



Sans oublier l’AFP, et donc nécessairement, toute la troupe (liste non exhaustive) :


- CNews : « Selon Gérald Darmanin, les régimes spéciaux coûtent 8 à 9 milliards d’euros par an à l’État »

- BFM-TV : « "Nous ne retirerons pas la réforme" : Darmanin inflexible avant la grève du 5 décembre »

« Pour Darmanin, les régimes spéciaux de retraite coûtent "chaque année 8 milliards d’euros" »

- 20 minutes : « Grève du 5 décembre : Le gouvernement ne renoncera pas à la réforme des retraites, dit Darmanin »

- Le Monde : « "La réforme des retraites se fera", prévient Gérald Darmanin »

- Libération  : « Darmanin : les régimes spéciaux coûtent "8 milliards" par an à l’Etat et "ne se justifient plus" »

- Le Figaro : « Darmanin : les régimes spéciaux de retraite "ne se justifient plus" »

- Europe 1 : « Grève du 5 décembre : Gérald Darmanin "fait un appel très puissant au calme" »

- Le Point : « Retraites : les régimes spéciaux "ne se justifient plus", pour Darmanin »

- L’Obs : « Réforme des retraites : les régimes spéciaux "ne se justifient plus", juge Darmanin

- Le Huffington Post : « Retraites : Pour Darmanin, les 8 milliards que coûtent les régimes spéciaux "ne se justifient plus" »

- Ouest France : « Retraites. Les régimes spéciaux "ne se justifient plus", selon Gérald Darmanin »

- Le Dauphiné Libéré : « Retraites : "Les régimes spéciaux ne se justifient plus" »

- La Voix du Nord : « Gérald Darmanin : les régimes spéciaux "ne se justifient plus" »

- La Dépêche : « Réforme des retraites : Gérald Darmanin monte au front, "les régimes spéciaux ne se justifient plus" »

- L’Express : « Darmanin : les régimes spéciaux coûtent "8 milliards" par an et "ne se justifient plus" »

- Capital  : « Réforme des retraites : ce que coûtent les régimes spéciaux au gouvernement »

- Challenges  : « Darmanin : les régimes spéciaux coûtent "8 milliards" par an et "ne se justifient plus" »


Vous avez dit « tournis » ?

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Nous reviendrons, dans un prochain article, sur l’activisime de cette rédaction qui, dans son édition du dimanche, a largement concurrencé Le JDD sur son rôle prescripteur en titrant, en pleine Une : « 9 milliards : le vrai coût des régimes spéciaux ».

A la une

Interviews à géométrie variable sur les retraites : tiens, voilà du Bourdin !

De l’art de muscler les interviews en fonction des invités.

François Pinault (et Le Point), rendez l’argent !

L’hebdomadaire profite si bien d’un système tant décrié.

Appel à dons : 20 000 euros pour préparer 2020 !

Nos seules ressources financières : votre soutien.