Accueil > Critiques > (...) > Journalisme sur le journalisme et les médias

Recyclomanie

Le Canard confirme : Le Nouvel Obs pris en « flagrant délit d’autoplagiat »

Quand Le Nouvel Observateur enquête dans ses archives, d’autres le font aussi...

Qui a mis la puce à l’oreille du Canard Enchaîné, en attirant son attention du les "copié/collé" du Nouvel Observateur ? … Peut-être Acrimed (Lire nos articles : Le Nouvel Observateur et les journalistes : (1) informer pour désinformer et (2) Enquête ou pot pourri de circonstance ?).

En tout cas, le volatile de la presse hebdomadaire complète le tableau, sous le titre « Le Nouvel Obs recycle ses vieux papiers », sous la signature de D.F. (David Fontaine) dans son numéro du 5 novembre. Les grandes idées se rencontrent-elles ou se recyclent-elles ?

« On n’est si bien recopié que par soi-même !  » commence ainsi Le Canard, qui rappelle que Le Nouvel Obs avait déjà « joyeusement repompé cet été dans un numéro spécial sexe des encadrés sulfureux déjà publiés en 1999 (Le Canard du 30/07) ». Le Nouvel Observateur n’en est donc pas à son coup d’essai, quand, dans son dernier dossier sur « La face cachée du journalisme  », « l’hebdo (…) reprend tranquillement des paragraphes entiers d’un long article déjà publié le 1er juillet 1999 ».

Outre le résumé fantasque de la pensée de Pierre Boudieu et autres passages que nous avions relevés en comparant l’article de 2003 à celui de 1999 - « Ces grands partons qui tiennent les médias » -, Le Canard relève d’autres « autoplagiats » :
« C’est au quatrième point : « Sont-ils tous aux ordres des actionnaires de leur média ? » que l’on retrouve le record d’autocitation : 44 lignes sur 51 ! Ce sous-chapitre est en fait un patchwork confectionné de cinq extraits différents du texte d’origine, recousus tant bien que mal par quelques phrases chevilles !  ».

« Le manque de moyens est parfois l’alibi de la paresse » : c’est cette forte leçon de morale professionnelle proposée par Le Nouvel Obs, que rappelle David Fontaine, avant de conclure, d’un coup de plume assassin : « Le Canard, qui ne tient pas plus que ça à donner des leçons, n’aurait jamais osé tirer une conclusion aussi sévère ».

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

6 juin à Paris - Médias et gilets jaunes : pour une information indépendante !

Une réunion publique organisée avec des gilets jaunes et des journalistes indépendants.

Lire : Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée, de Karim Souanef

Karim Souanef publie Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée aux Presses universitaires de Rennes (2019). En s’appuyant notamment sur un travail d’archives et sur une enquête (...)

Un documentaire sur la tournée de BHL… financé par le service public !

La promotion médiatique d’une imposture à grand renfort d’éloges courtisans et de fonds publics.