Accueil > (...) > Les Jeudis d’Acrimed en vidéos

« La télévision, une moribonde tonique » (vidéo d’un Jeudi d’Acrimed)

par Acrimed,

Pourquoi faire une sociologie de la télévision aujourd’hui ? Peut-on vraiment parler de la « fin de la télévision » ? Autre réflexion préalable à une sociologie de la télévision : rompre avec l’idée selon laquelle chaque professionnel ou téléspectateur de la télévision aurait la science (sociale) infuse de ce média : « Tout le monde en parle », le plus souvent sur un mode critique, sans étude empirique, comme s’il s’agissait d’un objet magique. Comment dépasser – de façon plus scientifique – les discours du sens commun sur le « pouvoir » ou les effets de la télévision ? Quels sont les apports possibles des television studies à une appropriation démocratique de « l’objet télévision » ?

Pour répondre à ces questions et développer ces réflexions, Brigitte Le Grignou (professeure émérite de science politique à Paris-Dauphine) et Érik Neveu (professeur de science politique à l’IEP de Rennes), auteurs de Sociologie de la télévision, étaient invités du Jeudi d’Acrimed du 7 décembre 2017.


 

A la une

Les chaînes télé déroulent le tapis rouge devant Marine Le Pen

Retour sur une édifiante séquence de promotion médiatique.

Les limites du fact-checking (extrait de Comment s’informer de Sophie Eustache)

Un tour d’horizon utile des coulisses des médias et de l’information.

Actualité des médias : Ligue du LOL, perquisition à Mediapart, Radio France dans le viseur de la Cour des comptes…

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.