Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > Les préparatifs de guerre

Irak : leçon de désinformation sur France 2

Une lettre de Michel Ducrot
par Michel Ducrot,

Je m’étonne de n’avoir vu, lu, entendu aucune réaction à la suite de la diffusion du journal de 20 h de France 2 le jeudi 16 janvier dernier. Je croyais avoir tout vu en matière de désinformation : le faux charnier, la fausse interview de Castro...
David Pujadas a fait très fort. Il a prouvé qu’il était aussi capable que son rival Poivre de tenir en haleine ses clients avec des infos complètement bidon. Ce journal est à montrer dans toutes les écoles de journalisme.

"Les inspecteurs auraient trouvé en Irak des douilles d’obus qui auraient contenu des produits chimiques". C’est ainsi que David Pujadas a ouvert son journal. Tout au conditionnel, et c’était le gros titre du journal.

Plus tard, lors du développement, on apprendra que les obus datent des années 80, qu’ils ont été désactivés depuis longtemps, qu’il s’agit d’obus de 120 qui auraient une portée de 20 km maximum.

En conclusion, David Pujadas reprendra l’info en ajoutant que, d’après l’Irak, il s’agit d’une non-information.

Si les américains ne trouvent pas de prétexte crédible au déclenchement de la guerre, c’est à désespérer des efforts de mon confrère. Quelle honte pour notre corporation !"

Michel Ducrot

 

A la une

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.

Gilles Bornstein (France Info) : chien de garde face à Jean-Pierre Mercier, tendre avec Alain Minc

Le deux poids deux mesures des interviews de Gilles Bornstein.

La subordination du journalisme au pouvoir économique

Dépolarisation et verticalisation du champ journalistique