Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > 2006 : Guerre du Liban

Tribune

Guerre du Liban : « Messieurs de TF1, faites votre métier correctement ou taisez vous ! »

Nous publions ci-dessous, sous forme de tribune, avec l’autorisation de son auteur, un communiqué de Roger Assaf (déjà paru sur le site de lSM - The International Solidarity Mouvement). Roger Assaf est directeur du Théâtre de Beyrouth.

Nul doute que TF1 va s’empresser de vérifier et rectifier ses informations... (Acrimed)

Beyrouth le 3 août 2006

BASTA !!!
Messieurs de TF1, faites votre métier correctement ou taisez vous !

Je dis TF1 parce que c’est sur TF 1 que j’ai entendu les infos, pour les autres, je n’en sais rien.
L’opération du commando israélien sur Baalbeck [1] où 5 membres du Hezbollah ont été enlevés :

1 - La descente des parachutistes a eu lieu sur un hôpital : Dar el Hekmat.

2 - La glorieuse bataille de ces soldats d’élite a fait 17 morts, dont huit enfants.

3 - Les cinq personnes enlevées sont des civils ordinaires habitant une maison voisine. Deux d’entre eux, un père et son fils, s’appellent Nasrallah et n’ont aucun lien avec le chef du Hezbollah (Nasrallah est un patronyme répandu non seulement au Liban, mais au Proche-Orient, ex : Youssri Nasrallah, cinéaste égyptien chrétien (pardonne-moi ce distinguo mon ami Youssri, c’est pour la bonne cause) bien connu des milieux cinématographiques français). Il est probable qu’ils soient sympathisants, comme plus d’un million de personnes au Liban, mais il ne s’agit pas de combattants et encore moins de "cadres" du Hezbollah. Un homme de plus de 70 ans fait partie des cinq personnes enlevées.

4 - La voiture qui a quitté l’hôpital à toute vitesse et qui a été prise en chasse par les israéliens et filmée par eux, avait à son bord un homme et sa femme, enceinte de 8 mois, qui se trouvaient à l’hôpital. Une première roquette atteint l’arrière du véhicule. Les deux passagers sortent de la voiture en hurlant. L’hélicoptère fait demi-tour et envoie un second projectile. L’homme réussit à échapper, la femme, moins rapide, n’y parvient pas. Un peu plus tard, les gens du voisinage accourent et la trouvent, le ventre éclaté et le fœtus projeté hors d’elle.

Messieurs de TF 1, j’ai l’immense chagrin de vous faire part de la mort de Nesrine Salloum, enceinte de 8 mois, victime de l’héroïque mission d’un valeureux commando israélien sur un repaire de terroristes. Je réclame, pour elle, une minute de silence (ce sera toujours ça de gagné sur vos mensonges).

Vos envoyés spéciaux gagnent en un jour la moitié du salaire mensuel d’un enseignant universitaire à Beyrouth. Faites votre métier correctement ou TAISEZ-VOUS !

Roger Assaf

 
  • Enregistrer au format PDF

Souscription 2018Souscription 2018

Notes

[1Dans la nuit du 1er au 2 août (note d’Acrimed)

A la une

Dalila Zein, une « cost killer » devient directrice générale de l’AFP

La privatisation de l’AFP est en marche.

Le Conseil de presse du Québec

Liberté de la presse ou droit du public à l’information ?

Actualité des médias n°17 (juin 2018)

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.