Accueil > Critiques > (...) > Après l’invasion

Lu dans "Le Canard enchaîné" (23 juillet 2003)

Armes irakiennes : Adler creuse profond

Alexandre Adler, " groupe multimédia à lui tout seul ", passe " bruyamment " le " mur du çon ", selon le "Canard enchaîné" (23 juillet 2003). Dans sa " chronique " sur France Culture (21 juillet), il offre, à propos des révélations de l’après-guerre d’Irak, une analyse d’une hauteur de vue digne des exigences supérieures de cette station :

" Il est plus raisonnable de penser que ces armes biologiques et chimiques ont existé (...) et pour des raisons que personne n’explique valablement alors qu’elles sont toutes simples : Saddam Hussein craignait que l’utilisation (...) d’armes chimiques aurait (sic) entraîné une riposte des Américains et des Anglais (...) il a regroupé ses armes (...) et a préféré les enterrer profondément (...) ou en détruire un grand nombre (...), ce qui évidemment ridiculiserait Américains et Anglais, on voit d’ailleurs le résultat aujourd’hui. "

Et les " dégâts collatéraux ". 

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Dessine-moi les médias : gilets jaunes et mépris médiatique

Médias et gilets jaunes, par Mathieu Colloghan

Le traitement de l’information par les médias à l’heure des gilets jaunes (Fréquence Paris Plurielle)

Samedi 18 mai, Acrimed était invité sur Fréquence Paris Plurielle.

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.