Accueil > (...) > L’émission radio d’Acrimed (2021 - ...)

Acrimed sur les ondes : c’est parti !

par Acrimed,

Coupons court au suspense : Radio France ne nous a fait aucune proposition ! De toute évidence, Vincent Bolloré ne compte pas non plus nous intégrer dans les rangs CNewisés de la nouvelle rédaction d’Europe 1. Nous ne déboulonnerons pas Yves Calvi de sa matinale sur RTL, ni ne côtoierons Manuel Valls sur RMC, où il occupera un fauteuil dès la rentrée… Nous débarquons – évidemment – sur les ondes d’une radio libre : Radio Cause Commune !

Dimanche 11 juillet, et chaque mois à partir de septembre, Acrimed animera une émission à l’antenne de Radio Cause Commune : 93.1 à Paris / Île-de-France et en ligne partout ailleurs.

Une heure (ou plus…) de critique des médias, que nous partagerons entre chroniques de notre cru et grands entretiens en compagnie de journalistes, de sociologues des médias, de militants, de chercheuses et de chercheurs. Objectif : comprendre et contester l’ordre médiatique dominant, faire entendre des voix critiques dans un débat public qui en est fort dépourvu. Vous pourrez également retrouver tout ou partie de l’émission sur Spectre, plateforme de podcasts critiques !



Acrimed portera désormais (un peu) sur les ondes le combat qu’elle mène depuis 1996 : une critique indépendante, intransigeante et radicale des médias dominants, qui dénonce et documente leur concentration aux mains d’industriels milliardaires et ses effets, la marchandisation de l’information et de la culture, l’anémie du pluralisme et du débat politique, l’emprise des sondages (et des instituts qui en font commerce), les pratiques des journalistes et des professionnels du commentaire, et l’implication des entreprises médiatiques dans la contre-révolution néolibérale.

Si les émissions « média » – faites par et pour les médias dominants – sont aujourd’hui nombreuses, elles sont inoffensives – quand elles ne sont pas purement (auto-)promotionnelles. Au moment où l’affermissement d’un « pôle » médiatique d’extrême droite semble devoir entraîner l’ensemble du paysage sur une pente préoccupante, nous revendiquons la nécessité d’une critique radicale, et l’urgence d’un mot d’ordre : (re)faire de la question des médias une question politique essentielle.

L’élection présidentielle de 2022 approche, et avec elle s’intensifient les pires défauts d’un journalisme qui n’a de « politique » que le nom, obnubilé par la tambouille politicienne aux dépens des débats de fond, asservi aux logiques sondagières, fasciné par la perspective d’un nouveau « duel Macron-Le Pen », co-construit depuis des mois (si ce n’est plusieurs années : en réalité dès le lendemain du premier tour). Conséquence : un périmètre toujours plus rabougri de ce qui peut être discuté dans le débat public. Alors, de l’air sur les ondes !

Et tandis que se renforce la concentration capitalistique des médias, et avec elles, un management autoritaire de nombreuses rédactions, la contestation de l’ordre médiatique est plus que jamais à l’ordre du jour. Pour proposer des perspectives de transformation. Pour que l’information redevienne un bien public et la liberté d’informer… un droit effectif.

Nous nous y attelons ! Cette émission radio – grande première pour Acrimed – est une pierre de plus dans le jardin des Médias, dans de droit fil de l’action associative et militante que nous menons depuis plus de vingt-cinq ans. Nos forces, sans s’être beaucoup développées, ne nous ont pas abandonnés, et nous ne lâcherons rien ! Alors n’hésitez pas à nous soutenir, encore et toujours, pour que notre critique puisse se diffuser, sur internet, sur papier, sur les ondes, et peut-être, qui sait (bientôt ?), dans de futurs ouvrages…


En attendant, on se retrouve le dimanche 11 juillet à 14h (93.1 et en ligne) pour une première émission consacrée à l’information internationale :


#01 – Israël-Palestine : l’information au rabais


Avec Jean Stern et Julien Salingue, nous aborderons spécifiquement le traitement que les grands médias ont réservé au conflit opposant Israël aux Palestiniens à l’occasion de la dernière « séquence militaire » en date (mai 2021). Au menu : la fabrication de l’information et ses multiples biais, les conditions de sa production, la manière dont travaillent les journalistes sur cette région et sur son « actualité », depuis la France, en Israël ou dans les territoires occupés.


À dimanche !


L’équipe d’Acrimed

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Merveilles de la PQR

Montage de Unes (avril-juin 2021).

Israël-Palestine : escalade d’indigence au « 20h » de France 2 (Partie 2)

Dépolitisation au sommet, information au rabais.

Israël-Palestine : escalade d’indigence au 20h de France 2 (Partie 1)

Dépolitisation au sommet, information au rabais.