Accueil > Critiques > (...) > Les "gratuits"

Accord conclu : Le Monde vend sa vertu à 20 Minutes

"Le Monde" imprimera le quotidien gratuit "20 Minutes", dont l’apparition suscitait pourtant la réprobation du quotidien du soir.

La discrétion du Monde à commercer avec un quotidien gratuit n’a d’égale que la véhémence avec laquelle il dénonçait cette presse en février 2002. Le 6 novembre 2002, la lettre quotidienne par e-mail de CB News a révélé qu’à partir du lundi 18 novembre Le Monde Imprimerie imprimera la moitié des 450.000 exemplaires du quotidien gratuit 20 Minutes datés du lundi et du mardi. "Cet accord signé fin juillet a clos le conflit avec Le Livre CGT", précise CB News. La stigmatisation des gratuits a mobilisé plusieurs articles et un éditorial du quotidien du soir, ce contrat avec le diable n’y a pas mérité la moindre brève. Le Monde n’avait par contre pas manqué d’informer ses lecteurs des discussions puis de l’accord entre France Soir et Metro, le premier imprimant le second.


"Au-delà des arguments économiques, une question de principe est posée : n’est-ce pas dévaloriser l’information que de la rendre gratuite ? N’est-ce pas induire que le journalisme n’apporte aucune plus-value ? Depuis le XIXe siècle, les journaux dépendent principalement de deux sources de revenus : la contribution des lecteurs et l’apport de la publicité. Renoncer à la première, c’est préparer le terrain d’une uniformité mortelle pour l’information."

Le Monde du 18 février 2002, Editorial : "Le prix de la gratuité".

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Européennes : Macron envahit la presse régionale, avec la bénédiction des rédactions

Servilité et pluralisme en berne dans la PQR.

Gilets jaunes : Sonia Devillers défend Radio France et élude la critique des médias

Autocritique impossible sur France Inter : rebelote.

6 juin à Paris - Médias et gilets jaunes : pour une information indépendante !

Une réunion publique organisée avec des gilets jaunes et des journalistes indépendants.