Accueil > Critiques > (...) > Vers une réforme du statut de l’AFP ?

AFP : Le service photo menacé

Depuis plusieurs années, la volonté des directions successives de l’AFP (Eric Giuly, Bertrand Eveno), aidées par les cadres du service, de « filialiser » le service photo est « dans l’air ».

La direction de l’AFP a négocié il y a près de deux ans un accord de partenariat (échange de photos Amérique du Nord/Europe) avec le trust/banque d’images étatsunien GETTY.

De fait, l’Agence France Presse n’est plus une agence internationale d’information.

GETTY couvre en photo l’Amérique du Nord pour l’AFP en échange de la couverture Europe de l’AFP, « délégation de couverture » selon le PDG. Mais les accords sont si opaques que personne, sinon l’actuel PdG Bertrand Eveno et son staff rapproché, ne connaît les clauses exactes du contrat.

Ces fameux accords GETTY/AFP sont en renégociation. Dans le secret. Malgré tout quelques bribes d’informations sortent.

L’Agence France Presse possède grosso modo un fond d’archives de 9 millions de photos partant du début du 20è siècle, véritable patrimoine visuel. Le service photo a été créé en 1975. La numérisation des images de l’âge zéro à 1975 serait finie.

D’où ces quelques doutes exprimés par l’ensemble des syndicats maison. Le service photo de l’AFP sera t-il comme les pages jaunes de France Télécom, privatisé ou vendu à un trust ?

Voici quelques extraits, concernant le service photo AFP, de communiqués de syndicats de l’Agence France Presse.

Communiqué SNJ-CGT de l’AFP du 03 février 2005 :

(...) Un membre, et non des moindres, de la direction a évoqué récemment, dans les couloirs, son inquiétude devant le projet du PDG de "vendre l’AFP par appartements".
Rien que pour la Photo, il y a une concordance de faits préoccupants.
La "régionalisation" de ce service important, partie intégrante de l’AFP, entamée en 2005 devrait déboucher en 2006 sur la mise en place de budgets totalement séparés pour la Photo et le reste de l’AFP.
2006 sera aussi la fin du 2ème mandat du PDG et l’année de l’éventuelle reconduction (extension ?) du partenariat avec l’agence américaine GETTY.
De là à penser que
le PDG , qui a toujours avoué une "passion" personnelle pour la Photo, se ménagerait une sortie dans le cadre d’une filiale Photo AFP-GETTY , il y un pas que la CGT n’hésite pas à franchir.
Le risque d’une partition de l’AFP est incompatible avec son statut d’agence texte, Photo, vidéo, infographie. Mais il est malheureusement cohérent avec les dernières décisions de la direction et les échéances à venir."
(...)

Communiqué SNPEP-FO (employés, ouvriers) du 02 février 2005 :

(...) Le SNPEP-FO pense que les cartes sont entre vos mains depuis longtemps, et nous ne laisserons pas les personnels ainsi que le patrimoine de l’AFP être dénaturés ou dilapidés , quel que soit le secteur (photo, crédit bail,), soyez en sûr. Et, comme nos camarades FO Journalistes, nous sommes pour une revalorisation salariale des métiers. (...)<

Communiqué SUD-AFP du 1er février 2005 :

(...) Et puis, il se passe des choses bizarres à la PHOTO :
- Un DRH particulier à son chevet.
- Un consultant extérieur payé très cher pour développer un logiciel de facturation.
- Des commissions Getty très élevées.
- Imageforum qui risque de disparaître au profit du serveur d’images Getty.
- Des archives qui pourraient en intéresser plus d’un.
- L’intention prêtée à Bertrand Eveno de partir avec un morceau de la Photo.
- Ça sent la FILIALISATION , l’embrouille, le gros coup ! (...)

Communiqué SNPEP-FO (employés-ouvriers-cadres) du 31 janvier 2005 :

(...)
Aujourd’hui, nous ne pensons pas que le PDG soit à même de diriger l’AFP, dans sa mission de diffusion de l’information et d’intérêt public. Il n’a comme objectif de réussir son plan de COM, tout en sapant les bases qui assurerait un vrai développement à l’AFP nécessaire à la réussite de ce plan.

Il avance masqué, et tente, par touches, de déstabiliser l’ensemble de l’AFP :

- Fermeture de Caracas
- Non nomination du chef du bureau de Tunis alors qu’il s’y était engagé
- Suppression de la gestion des directeurs par le service du personnel
- Restructuration du technique toujours renvoyée à plus tard
- Non remplacement de cadres techniques, d’ouvriers et d’employés

Il vide également l’AFP de son âme :

- Couverture photo Amériques par Getty
- Projet de "régionalisation-filialisation" de la photo
- Projet de vente des archives photo à l’étranger, alors qu’elles sont un patrimoine national

Cela cache sans doute des actions plus importantes à venir. Pourquoi ne pas vendre l’AFP à un de ses partenaires. N’oublions pas que c’était la mission de l’ancien PDG Giuily. (...)

Un correspondant

- Voir également ici même AFP : dérives déontologiques et photos truquées

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Halte aux casseurs du journalisme !

Un communiqué d’Acrimed à la suite de l’acte XXIII des gilets jaunes.

« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme

Un slogan adressé aux policiers lors de manifestations… mais incompatible avec le prêt-à-condamner dominant.