Accueil > Critiques > (...) > Journalisme et politique

A l’étranger, Raffarin insulte la " France d’en bas "

par Jean Teulière,

" En France, on était sur la voie de la société de loisirs. On était sur le point de perdre l’habitude de travailler tôt. Il y avait un projet de loi qu’on a arrêté à temps. C’était : quand on ne travaillera plus le lendemain des jours de repos, la fatigue sera vaincue. "

La plaisanterie aurait pu faire sourire si elle était l’œuvre du regretté Jean Yanne. Mais l’expert en mauvais goût et provocations qui a prononcé ces phrases est Jean-Pierre Raffarin, ci-devant Premier ministre de la République française, qui, vendredi 23 mai à Québec, à l’occasion d’un déplacement officiel, dénigrait ainsi, devant des chefs d’entreprises canadiens, les travailleurs français.

Relevé par Le Monde dans son édition datée du 27 mai -sous un titre complaisant (" Au Canada, M. Raffarin entre ironie et "détermination" ") -, et cité à l’Assemblée nationale ce même mardi 27 mai par un député socialiste, ce propos avait auparavant été largement ignoré par la presse écrite française.

A croire que les " dérapages " du " grand communicateur " de Matignon sont volontairement éclipsés...

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Retraites : Europe 1 en tenue de combat

Un mois de propagande sur la radio privée.

Pourquoi Acrimed ne rejoindra pas le Conseil de déontologie journalistique et de médiation

Une initiative loin de remplir les conditions minimales.

Actualité des médias : violences policières, grève à Radio France, déconfiture du CSA face à Bolloré…

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.