Accueil > Critiques > (...) > Pieuvres transnationales : Le groupe Vivendi Universal

Vivendi : notre agent au CSA ({Le Canard enchaîné})

En violation de la loi, un des " sages " de l’audiovisuel, Janine Langlois-Glandier, détenait un portefeuille d’actions Vivendi estimé à 335 000 euros. Au CSA, elle était justement chargée de " suivre " Canal Plus et la fusion Vivendi-Seagram-Universal...

La loi interdit aux membres du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) d’avoir des intérêts dans une entreprise de l’audiovisuel. Or, la Cour des comptes, à l’occasion d’un contrôle sur la gestion du CSA de 1994 à 1999, a découvert qu’un des membres de l’institution détenait un portefeuille d’actions Vivendi-Universal.

Lors de sa nomination au CSA par le président du Sénat René Monory en janvier 1997, Janine Langlois-Glandier, ancienne dirigeante du groupe Pathé, avait des actions Pathé. Actions échangées en 1999, à l’occasion d’une fusion-absorption, contre des titres Vivendi. Soit 335 000 euros (2,2 millions de francs), selon Le Canard enchaîné (27 mars 2002).

Il se trouve que Janine Langlois-Glandier a été ensuite, au CSA, chargée de " suivre " Canal Plus (propriété de Vivendi) et, récemment, la fusion Vivendi-Seagram-Universal. Or, rapporte Le Canard enchaîné, l’ancien patron de Vivendi, Jean-Marie Messier, " a raconté dans son livre J6M comment il avait roulé le CSA dans la farine, en vidant Canal Plus de sa substance et en négociant des "ajustements" qui consistent juste à faire "un peu de sémantique" ".

Janine Langlois-Glandier a démissionné du CSA le 19 mars 2002. Officiellement pour " raisons de santé ".

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Lire : Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée, de Karim Souanef

Karim Souanef publie Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée aux Presses universitaires de Rennes (2019). En s’appuyant notamment sur un travail d’archives et sur une enquête (...)

Un documentaire sur la tournée de BHL… financé par le service public !

La promotion médiatique d’une imposture à grand renfort d’éloges courtisans et de fonds publics.

La France porte atteinte à la protection des sources (Fédération européenne des journalistes)

Une déclaration de la Fédération européenne des journalistes qui dénonce l’atteinte, par la France, à la protection des sources.