Accueil > (...) > Les autres publications imprimées

Un (nouveau) livre d’Acrimed : Les Médias contre la rue. 25 ans de démobilisation sociale

par Acrimed,

Depuis 1996, au fil des mobilisations sociales, notre association documente inlassablement les pratiques des médias dominants et leur contribution au maintien de l’ordre social. Un quart de siècle d’observations, de critiques et d’analyses condensé dans un livre : Les Médias contre la rue. Vingt-cinq ans de démobilisation sociale, aux éditions Adespote. Vous pourrez le retrouver en librairie dès le 12 novembre... ou le commander sur notre boutique en ligne.

On vous donne rendez-vous pour des présentations-débats les vendredi 19 novembre, 19h, au Monte-en-l’air (Paris 20e) et jeudi 2 décembre, 19h, à la Bourse du travail de Paris (Paris 10e).



La quatrième de couverture :



Pionnière de la critique radicale des médias, l’association Acrimed (Action-Critique-Médias) dresse le bilan de vingt-cinq ans d’observation sur son terrain de prédilection : les mobilisations sociales et les mauvais traitements que les médias dominants leur font subir. De décembre 1995 à la dernière réforme des retraites en date, en passant par le Contrat première embauche de Villepin, la loi Travail ou le mouvement des Gilets jaunes, l’ouvrage passe au crible un quart de siècle de morgue et de mépris, disséquant avec humour la façon dont les médias dominants s’acquittent de leur mission de maintien de l’ordre social.



Vous pourrez le retrouver en librairie dès le 12 novembre... ou le pré-commander dès maintenant sur notre boutique en ligne.


Une bonne lecture, et que vive la critique des médias !


Acrimed

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Appel à dons : 40 000 euros pour préparer 2022 !

Face au cirque médiatique, soutenez Acrimed !

Jeudi d’Acrimed (2 décembre) : Les médias contre la rue

À la Bourse du travail de Paris.

Médias et extrêmes droites : mais que font les rédactions ?

Directions complices, profession atomisée.