Accueil > Critiques > (...) > De PLPL au Plan B

Pour lire pas lu n° 26, octobre : dernier numéro avant Le Plan B

Pour lire pas lu présente son dernier numéro et annonce sa transformation (Acrimed)

A compter du début de l’année 2006, PLPL se transforme et devient Le Plan B : un journal mensuel de critique des médias, d’enquêtes sociales et de reportages diffusé dans les kiosques.

Une grande souscription est lancée ! - Pour que vive Le Plan B, envoyez vos chèques à l’ordre de La Sardonie libre à PLPL BP 70072 13192 Marseille cedex 20

Au sommaire :

- Dossier : La publicité. Pour son dernier dossier, PLPL fouaille la tourbe où s’ébattent réclamiers, patrons et plumassiers. « On pense aux navires de guerre abrités par des nuées artificielles. Il faut dissiper ces nuées et montrer les machines de guerre. » (Paul Nizan)
- La publicité, c’est le vol
- Les intérêts croisés entre presse et publicité
- La solidarité du « big business »
- Publicis « l’apolitique »
- Le cycle de vie des sacs-à-pub
- Les pressions des annonceurs sur les contenus.

- Notre épopée sardonique ; en route vers Le Plan B  ! (pages 6-7 et 12) - PLPL tire sa révérence au faîte de sa gloire... et tire le bilan de ses victoires et des conquêtes à venir. Mais vous ne serez pas orphelins : son successeur, Le Plan B, paraît dès janvier 2006.

- Déformer le passé pour justifier le présent (pages 8 et 11) - Une plongée dans les archives de presse des années 1960 et 1970 établit qu’à l’époque où l’Union soviétique avait des roubles à offrir aux industriels, les journaux n’étaient pas « tous américains ».

- Un démontage de l’éditorial de Philippe Val « Traîtres et crétins » (Charlie Hebdo, 31.8.05) prouve, références à l’appui, que le rédacteur en chef du NEM pimente sa cuistrerie d’un analphabétisme historique inouï. PLPL lui offre un bonnet d’âne.

- La Sardonie est la jeunesse du monde (page 10) - La Sardonie est la jeunesse du monde. PLPL lève le voile sur la formation de critique des médias qu’il a administré cinq ans durant à des enseignants. Dans les collèges, de jeunes âmes instruites par ces professeurs ont compris que les choses sont simples : les médias mentent au service des patrons qui plastronnent. PLPL reproduit des extraits de leurs copies. La qualité des compositions reflète l’ampleur du travail accompli.

- La dernière laisse d’or  : attribuée à Philippe Corcuff

Et plein d’autres articles délicieux à découvrir...


PLPL, Pour lire pas lu - Journal de critique des médias
- BP 70 072 13192 Marseille cedex 20. Courriel : redaction@plpl.org
- A partir de janvier 2006, les abonnements à PLPL sont automatiquement transformés en abonnements au nouveau journal Le Plan B - Abonnement au Plan B : 20€ par an (10 numéros)

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Voir aussi...

A la une

Covid 19 : les éditocrates serrent les rangs derrière Macron

... et balaient d’un revers de main les critiques.

Au nom du pluralisme, taisez-vous !

Une déclaration d’Acrimed à destination des éditocrates et des économistes à gages.

Démocratiser les grands médias

Une tribune du sociologue Alain Accardo.