Accueil > Critiques > (...) > TF1, des programmes en béton

« Placement de produit » (2) : Les secrets de fabrication d’une bonne fiction au fromage

par Marie-Anne Boutoleau,

Interdite à la télévision française depuis 1992, la publicité clandestine, appelée « placement de produit » par les professionnels du secteur, devrait être de nouveau autorisée à partir de 2010. Après avoir fait sommairement le point sur les aspects juridiques et les enjeux financiers du dossier, nous publions ci-dessous un exemple des tractations auxquelles donnent déjà lieu le placement de produit. Pratique qui, on va le voir, sera sans conteste un soutien de poids à la qualité et la créativité de la fiction française.

« Blackout », le prochain grand téléfilm-catastrophe produit pour TF1 et dont le tournage s’est déroulé cet été dans le Nord-Est de la France avec Florent Pagny et Cristiana Reali, a fait en début d’année l’objet d’une pré-promotion auprès d’éventuels annonceurs prêts à y investir de l’argent, en échange d’un placement de produit. C’est Marques & Films, numéro un français du secteur, qui a mené l’opération. Ainsi, un syndicat fromager de Franche-Comté s’est vu proposer l’arrangement ci-dessous, qu’il a décliné. Nous remercions le correspondant qui nous a transmis ce document édifiant, que nous présentons dans sa mise en forme originale, due à Marques & Films.

Annexe : placement de produit dans la prochaine grande fiction de TF1

« BLACKOUT »

ASSOCIEZ-VOUS A LA NOUVELLE FICTION DE PRESTIGE DE TF1 !

Un téléfilm unitaire de 90 minutes

Avec :
Cristiana REALI (Béatrice), Olivier MARTINEZ (Manuel) [1]

- Produit par : EGO PRODUCTIONS
- Diffusions télés préachetées : TF1, prime time
- Date prévisionnelle de diffusion : Fin 2009
- Genre : film-catastrophe
- Cible : Tout public

NOTRE PROPOSITION DE PLACEMENT DES FROMAGES DE FRANCHE-COMTE :

- CITATION ORALE
- DIALOGUE QUALITATIF
- Association des fromages de Franche-Comté aux personnages principaux, dans un contexte local.

Voici ce que nous pourrions scénariser :

- CITATION ORALE d’une appellation fromagère de votre choix […] au cœur des dialogues.
- Création d’un dialogue valorisant votre produit : à définir ensemble.
- CONSOMMATION et VISUALISATION de votre produit à l’image.
- Association de votre produit à votre région (où le tournage se déroule) et aux personnages principaux.
- Mise en avant des fromages de Franche-Comté dans une fiction premium grand public et le succès annoncé de sa diffusion sur la première chaîne française.

LES AVANTAGES MARKETING

- Cristiana REALI et Olivier MARTINEZ : un duo de charme composé de deux acteurs qui bénéficient d’un gros capital sympathie auprès des téléspectateurs.
- Ce genre de fiction catastrophe est très apprécié du public (cf. le succès d’Avalanche (TF1) suivi par presque 8 millions de téléspectateurs, La grande inondation (TF1) suivi par presque 6 millions de téléspectateurs).
- Fiction à fort potentiel commercial diffusée en prime time sur TF1 : permet de créer un grand nombre de contacts. La chaîne à réaliser [sic] 96 des meilleures audiences TV en 2008 ! La diffusion bénéficiera d’un plan média important supporté par TF1
- Utiliser la fiction audiovisuelle comme média, c’est se rendre acteur du programme, en profitant de la démarche volontaire et ludique d’un « spectateur-consommateur » ciblé qui s’identifie aux héros.
- La TV est un media d’audience : les scores d’audience des téléfilms et séries permettent de toucher 5 à 9 millions de spectateurs en une diffusion (selon programme et chaîne), dont une grande proportion de 15-49 ans, cible commerciale stratégique.
- La fiction audiovisuelle est le média ayant le coût-contact le plus bas de tous les hors media ! Car au-delà d’une diffusion inédite, l’impact du placement de produit est démultiplié avec le temps et les supports de (re)diffusion, VOD et les ventes de DVD qui permettront, sur un potentiel public ciblé, de créer un grand nombre de contacts.

BUDGET

TARIF : 9 000 € HT

BLACKOUT sera en diffusion sur TF1 en prime time.

Carrière estimative :
En première diffusion : un téléfilm événement de TF1 réunit moyenne de 6 à 8 000 000 de téléspectateurs.

Il faut ajouter le câble / satellite, la vod, la vidéo et les rediffusions qui assurent, sur un potentiel public ciblé, un nombre de contacts importants

***

Cher « spectateur-consommateur ciblé », à toi de repérer à l’écran les placements de produits, dans une « démarche volontaire et ludique » !

M-A B.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Finalement remplacé par Florent Pagny (note d’Acrimed).

A la une

Dessine-moi les médias : gilets jaunes et mépris médiatique

Médias et gilets jaunes, par Mathieu Colloghan

Le traitement de l’information par les médias à l’heure des gilets jaunes (Fréquence Paris Plurielle)

Samedi 18 mai, Acrimed était invité sur Fréquence Paris Plurielle.

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.