Accueil > Critiques > (...) > La préparation du "duel"

Nicolas Sarkozy sur RMC comme... animateur

Nicolas Sarkozy « emprunte le fauteuil de Jean-Jacques Bourdin ».

Lundi 13 février 2006, Nicolas Sarkozy est « en direct pour réagir sur l’actualité et dialoguer avec vous  » sur RMC. C’est ce qu’affirme le bandeau de publicité en page 3 du journal Le Monde daté samedi 11 février 2006. Ce bandeau vend « l’événement : lundi 13 février / 8h30 - 9h30  ». « Lundi, Nicolas Sarkozy emprunte le fauteuil de Jean-Jacques Bourdin ». Une belle opération de promotion pour RMC. Et un nouveau costume, sur mesure, pour Nicolas Sarkozy, promu pendant une heure journaliste animateur en chef. Il n’est pas l’invité, il est aux manettes.

Le goût du pouvoir éditorial serait-il un avant-goût du pouvoir politique ? Ce qui est sûr, c’est que confondre, comme le fait RMC, tribune libre et animation d’émission, n’est pas du meilleur goût. Surtout quand l’animateur est président du parti majoritaire, ministre de l’intérieur et candidat déclaré à l’élection présidentielle.

François Lassagne

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

« Grandes Gueules » : Daniel Riolo, un nouvel éditorialiste dans le cirque médiatique

Quand le journaliste sportif devint professionnel du commentaire.

Lire : Berlin, 1933. La presse internationale face à Hitler de Daniel Schneidermann

Retour sur le traitement médiatique de la montée du nazisme.

Gilets jaunes : service minimum dans les magazines féminins

De leur difficulté à rendre visibles les femmes des classes moyennes et populaires