Accueil > (...) > Petites annonces

Le site d’Acrimed, nouvelle version (2003)

par Acrimed,

Que vous visitiez assidûment le site d’Acrimed ou que vous promeniez ici pour la première fois, sachez ceci...

Acrimed s’est lancé dans l’aventure de la re-construction de son site internet Nous vous proposons, en ce début de l’an 2003, une nouvelle version, évolutive et donc provisoire.

Le site précédent, lui aussi hébergé grâcieusement et efficacement par Samizdat.net, était :

- Un site artisanal, géré en toute incompétence, par un ouebmasteur amateur.

- Un site rudimentaire qui, en dehors des articles publiés, n’offrait guère d’outils à ses visiteurs.

- Un site désordonné qui, en dépit d’une répartition aléatoire en rubriques vaguement distinctes, ressemblait à un jeu de piste : si vous ne vous égariez pas en cours de ballade, vous aviez de la chance !

Un site... Mais arrêtons-là.

Le ouebmasteur amateur s’est auto-licencié sans indemnités.

Grâce à Perline (ingénieure et mécanicienne) qui nous a fourni une première "coquille" qui nous a permis de tester ce que nous voulions, à Matthieu (ingénieux et tenace) qui nous a guidé dans sa conception et à Aris (inventif et patient) qui a conçu et réalisé ce que vous voyez, Acrimed revient ... sous Spip, le logiciel le mieux adapté aux exigences d’une Association comme la nôtre.

Ce que vous voyez pour l’instant est provisoire et souffre de très nombreux défauts que nous essaierons de corriger peu à peu. Mais nous ne pouvions pas continuer plus longtemps à rédiger simultanément nos articles sur deux sites différents : l’ancien et le nouveau.

Place au nouveau...

L’ ex-ouebmasteur amateur.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Filmographie - Des documentaires sur les médias et le journalisme (8) : de P à Q

Plus précisément : de « Le Pacte fragile » à « Qui sème la misère récolte la rage ».

Incendie de Notre-Dame : quand France Info balayait d’un revers de main le danger lié au plomb

En plus de sa rubrique « Vrai ou fake » dédiée au fact-checking, certains articles disponibles sur le site web de France Info ressemblent à s’y méprendre à de la « vérification des faits » : sélection (...)