Accueil > Critiques > (...) > « Indépendance » ? Sanctions et licenciements

Le journaliste Peter Arnett licencié pour ses commentaires

Dépêche AFP du lundi 31 mars

Le journaliste Peter Arnett licencié pour ses commentaires sur l’Irak

Le journaliste américain Peter Arnett, célèbre pour sa couverture de la première guerre du Golfe en 1991, a été licencié par la chaîne NBC en raison de commentaires récents sur la télévision irakienne suggérant que les plans de guerre des Etats-Unis avaient échoué. " M. Arnett a commis une erreur en accordant une interview à la télévision d’Etat irakienne, particulièrement en temps de guerre. Et c’était une erreur de sa part de discuter d’opinions et d’observations personnelles dans cette interview ", déclare NBC dans un communiqué diffusé lundi. " Par conséquent, Peter Arnett ne travaillera plus pour NBC News et MSNBC ".

Dans cette interview diffusée dimanche, le journaliste déclarait notamment que " le premier plan de guerre avait échoué en raison de la résistance irakienne ". [...]

M. Arnett a présenté ses excuses lundi à NBC et au public américain, se disant " embarrassé " par la controverse déclenchée par ses propos. " Manifestement, en accordant cette interview à la télévision irakienne, j’ai créé une tempête aux Etats-Unis, et j’en suis sincèrement désolé ", ajoutant qu’il s’agissait d’une " interview impromptue ". [...]

Peter Arnett, 68 ans, citoyen américain d’origine néo-zélandaise, était l’un des rares journalistes américains encore en poste à Bagdad. Il était devenu célèbre en travaillant pour CNN depuis Bagdad lors de la première guerre du Golfe en 1991. [...]

" Liberté en Irak " : pas pour les journalistes, même étatsuniens...

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Dupont de Ligonnès. Jour 2 : l’autocritique médiatique n’aura pas lieu

Quand le « décodage » remplace l‘autocritique.

Dupont de Ligonnès : à France Info, le fait divers était presque parfait

La triste fin d’un fait divers cuisiné aux petits oignons.

Le journaliste Guillaume Bernard arrêté à Toulouse : une atteinte grave à la liberté de la presse (SNJ et SNJ-CGT)

Un communiqué suite à l’interpellation et à la convocation en justice d’un journaliste indépendant.