Accueil > Critiques > (...) > De PLPL au Plan B

Le Plan B n° 11 (décembre - janvier 2008)

Le Plan B communique…

Au sommaire

La parole volée (p. 3) - Les médias dominants distribuent la parole politique à leur guise. Quand ce monopole s’interrompt - le temps d’une campagne électorale -, le Parti de la Presse et de l’Argent hurle au totalitarisme.

Airbus : un bonnet d’âne qui vole (p. 4) - Airbus a opéré sa réorganisation du travail en plagiant celle de… Toyota. C’est ce que révèle entre autres un rapport d’audit très douloureux pour l’avionneur, qui a interdit à ses syndicat d’en faire état. Le Plan B s’est procuré ce document fâcheux.

Jacques Marseille au service de l’UIMM (p. 5) - On connaît de Jacques Marseille le chroniqueur antisyndical, le débatteur sarkozyste hystérique et l’un des condamnés des procès du Plan B. On sait moins qu’il est aussi l’historiographe officiel des porteurs de valises de l’industrie métallurgique.

« Les grévistes veulent tirer au flanc » (p. 6) - Quand il s’agit de mater une grève, les médias français peuvent compter sur la solidarité de leurs grands frères américains. Pour preuve, le traitement rigoureux infligé par la presse américaine au mouvement anti-CPE de mars 2006.

Les cheminots corrigent la presse (p. 7) - Comment un gréviste vit-il son statut d’épouvantail public numéro 1 ? Le Plan B a posé la question a une dizaine de cheminots de Sud-Rail, le syndicat le plus détesté des médias qui mentent.

Le michelgodisme expliqué aux enfants (p. 8) - Sardonnettes, Sardonets, attention ! En ces temps de fête, des créatures étranges se promènent. Si vous croisez un nain horticole appelant à la suppression des syndicats au nom du bon sens, fuyez : c’est Michel Godet.

Régimes spéciaux : le PPA fusille les mutins (p. 10-11) - Résolu à laver l’affront du mouvement social de 1995, le Parti de la Presse et de l’Argent a mobilisé jusqu’au moindre de ses scribouillards contre les grévistes. Intrépide sous la mitraille, Le Plan B est allé récolter quelques douilles…

Ce que les gens retiennent du journal de 20 heures (p. 12-13) - Quelle empreinte le journal télévisé du soir laisse-t-il dans les « cerveaux disponibles » de la France rurale ? Pour le savoir, Le Plan B a fait du porte-à-porte dans le triangle d’or de Louhans, dans la Bresse : sa cité HLM, son campement pour gens du voyage et sa zone pavillonaire pour presque riches.

Du beau linge pour la bonne cause (p. 14) - Lors d’un « concert-meeting » au Zénith de Paris, la mobilisation contre l’amendement ADN a servi de prétexte à un festival de mondanités vertueuses. Ebloui, Le Plan B a lancé des confettis sur BHL, Joffrin, Val, Bayrou, Renaud…

Chahuter les médias en cinq leçons (p. 15) - Savoir bien accueillir la presse sur un campus en grève : des étudiants indiquent la méthode au Plan B.

Un canard de bain pour BHL (p. 16-17)Le dernier livre de BHL ayant été scandaleusement ignoré par les médias, Le Canard enchaîné se dévoue pour en assurer la promotion.

Quand le bas de soie se venge du sans-culotte (p. 18) - Il y a presque vingt ans, l’historien balladurien François Furet expliquait que la Révolution française n’avait servi qu’à rassasier les fanatiques et à enfanter le Goulag. Pour condamner d’avance toute tentative de transformation sociale radicale.

Marmite pluraliste sur France culture : contre Bourdieu ou contre Bourdieu ? (p. 19) - Le Plan B retrace en BD les débats complexes de France Culture. Une grande leçon de courage intellectuel.

Le Procès de Robert Ménard (p. 20)- Le Président : « - Faites entrer le condamné… [il se reprend] euh… l’accusé ! » Ah ! Les procès équitables du Plan B…

Et plein d’autres pépites à découvrir…

- Prochain numéro : février 2008 - NUMERO SPECIAL : Avec en cadeau pour les abonnés et en exclusivité mondiale le DVD « José Bové : le cirque médiatique ». Ce bistouri sardon dissèque avec délicatesse les rapports ambigus qu’entretiennent les chefs de file contestataires avec les médias. Attention, certaines scènes pourront choquer les fans de Michel Field…

***************

Une grande souscription est lancée ! Par ici les euros ! Pour que vive Le Plan B, envoyez vos chèques à l’ordre de La Sardonie libre à l’adresse suivante : Le Plan B 40 rue de Malte 75011 Paris

S’ABONNER, SE REABONNER, ABONNER UN(E) AMI(E) (20 euros pour 10 numéros, chèques à l’ordre de La Sardonie libre) - Le Plan B, service abonnements, BP n°1 59361 Avesnes-sur-Helpe Cedex. Tél : 03 27 56 38 55. Fax : 03 27 61 22 52. Mail : abonnements@leplanb.org

Le Plan B Journal de critique des médias et d’enquêtes sociales 40 rue de Malte 75 011 Paris - Courriel : contact@leplanb.org www.leplanb.org

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

La rédaction quitte les Cahiers du cinéma (communiqué)

Un communiqué de la rédaction des Cahiers du cinéma.

Claude Askolovitch à propos du « Masque et la plume » : touchez pas au Garcin !

Quand une défense corporatiste valide le sexisme.

Affaire Dupont de Ligonnès : les médias plaident la « méprise »

De l’impossible autocritique médiatique.