Accueil > Critiques > (...) > Les illuminations de quelques penseurs

Le Monde, gauchiste-sarkozien ?

par Patrick Lemaire,

Dans un article du Figaro, paru le 28 décembre 2002 et consacré la gauche intellectuelle ( « La planète intellectuelle tourneboulée »), Éric Zemmour cite avec délectation deux experts : Alain Finkielkraut et Pierre-André Taguieff . Ce qui nous vaut le passage suivant :

« (...) comme le remarque ironiquement Finkielkraut : "Sarkozy a apaisé les éditorialistes." Et, pour être plus clair, Le Monde l’a encensé. Et Le Monde reste le centre du monde. En tout cas dans la planète intellectuelle... " Il y a un conservatoire central de l’imprégnation gauchiste de la pensée : Le Monde. Tout se passe, explique Taguieff, comme si la gauche avait cessé de penser, et que le gauchisme lui apportait ses analyses. (...) »

Jadis « trotsko-balladurien », Le Monde, entiché de Sarkozy et imprégné de gauchisme, serait-il devenu « gauchiste-sarkozien » ?

Limpide...

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Mots médiatiques : du « drame familial » au « féminicide »

Une contribution d’Acrimed pour la revue Délibérée.

Les charmes (très) discrets de la bourgeoisie confinée

Journalisme de cour et journaux de confinement.

Publicité, l’industrie du boniment : entretien avec Marie Bénilde

Un entretien paru dans le dernier numéro de la revue L’Intérêt général.