Accueil > Critiques > (...) > En Suisse

La mondialisation heureuse vue de Suisse

Un titre flamboyant (mais un peu énigmatique pour qui n’est pas familier des régates et autres sports nautiques) : « Alinghi, un concentré de mondialisation ».

Et cet article, dont il suffit de citer quelques extraits, pour disposer d’un « concentré de soupe idéologique »… :

« Alinghi a remporté la Coupe Louis-Vuitton, ticket d’entrée obligatoire pour participer à la phase finale de la Coupe de l’America. Voilà les faits bruts. Voilà surtout un formidable succès qui doit tout à un mariage très réussi. Car il n’était pas évident d’unir des marins néo-zélandais, longtemps héros d’une nation, avec la technologie, la finance et l’organisation suisse. Cette mayonnaise complexe, Ernesto Bertarelli a pourtant réussi à la faire monter. Avec panache, avec intelligence et surtout avec un esprit nouveau.

Bien sûr, il y a l’argent. Enormément d’argent. Près de 100 millions de dollars. Mais l’argent ne suffit pas.(…)

Bien sûr, il y a les marins néo-zélandais (…) Mais là encore, cette seule explication ne suffit pas. (…)

A l’heure des premiers bilans, un constat s’impose. Les Suisses ont montré qu’ils étaient capables de s’adapter avec maestria à un monde nouveau, que l’on peut aimer ou détester. Avec Alinghi, nous avons là un concentré, intelligent, de mondialisation. »

Un article signé Philippe Dumartheray, paru dans le 20 janvier 2003 du quotidien de Suisse romande 24 heures.

Lien vers l’article périmé (Acrimed, 13/04/2009)

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Docteur Cymès et mister Michel, experts médiatiques en coronavirus

On le sait, les experts osent tout... et leur magistère ne connaît pas la crise.

Pendant la crise, pas de confinement pour la critique des médias !

Quelques pistes de réflexion sur notre activité dans la période de crise actuelle.

Assange, krach pétrolier : le complotisme bon teint du Monde

Trop de complots tuent le complot…