Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > Radios associatives

La Confédération Nationale des Radios Libres (CNRL)

Présentation de la CNRL : histoire, charte, actions etc... Lire également : Les radios adhérentes (par département)

Histoire

La CNRL est issue de la Fédération Nationale des Radios Libres (FNRL), association crée en 1978 à Lyon par le mouvement des radios pirates. La FNRL est devenue la CNRL en 1984. Ses présidents successifs ont été Gilbert Gallay (1984), Jacques Soncin (1985-1990), Jean Maillet (1991-1995), Pierre-Alain Coïc (1996), Geneviève Teyssier (1997) et Gilbert Andruccioli.

Aujourd’hui

La CNRL regroupe aujourd’hui plus de 250 radios associatives, sur les 550 existantes en France. Les radios associatives de la CNRL ont toutes signé sa Charte, qui fait référence à la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Elle est agréée Association nationale de jeunesse et d’éducation populaire et elle est membre du CNAJEP et de la CADECS. Son président est membre de la commission du Fonds de soutien à l’expression radiophonique. Elle est par ailleurs adhérente de la Fédération mondiale des artisans de radios communautaires (AMARC) et a été à l’initiative de la création de l’Union des radios communautaires de l’aire francophone (URCAF).

La Charte de la CNRL

Toutes ses associations ont signé cette Charte, qui défend huit grands principes :

1. "Des radios libres, indépendantes et laïques", [...] qui "se destinent à la communication sociale et à l’éducation populaire, [...] indépendantes du pouvoir politique [...]. Elles ne peuvent avoir aucun lien de subordination avec une puissance financière, une entreprise économique ou autre [...]."

2. "Des radios plurielles et pluralistes[...] sur le plan social, communautaire et culturel."

3. "Des radios humanistes, attentives à l’environnement, [...] attachées à la dignité de l’homme, de la femme, et de l’enfant [soutenant] les efforts de tous ceux qui se battent contre l’intolérance, le racisme et les diverses exclusions."

4. "Des radios qui respectent la déontologie des journalistes, [...] qui se veulent médias alternatifs. Pour jouer ce rôle, les journalistes respectent les règles de déontologie de leur profession : attachés à la pluralité des sources, ils ne lancent pas une information sans en avoir vérifié la consistance."

5. "Des radios soucieuses du rayonnement culturel,[...] qui veulent favoriser les créateurs et les interprètes encore méconnus et être un début d’alternative aux programmateurs des grands médias commerciaux."

6. "Des radios qui refusent la communication marchande, [...] qui cherchent des financements pour un objectif de communication [...] à l’opposé des entreprises commerciales qui utilisent le créneau de la communication pour la réalisation de leurs profits [...]"

7. "Un fonctionnement démocratiquepour des radios libres, choisissant comme forme juridique d’organisation "l’association loi 1901", agissant de manière démocratique et collective. Leur fonctionnement est transparent, tant en ce qui concerne la composition de leurs instances de pouvoir que dans les choix de programmation ou que dans la nature de leurs financements [...]."

8. Des radios "solidaires entre elles [...]. Cette solidarité se manifeste face aux autorités compétentes, ministères, CSA, CTR etc."

Principales actions

- Rapports permanents avec divers ministères, institutions (CSA...) et organismes (SACEM, SPRE) dans le cadre de la défense des intérêts des radios libres.

- Rapport suivis avec la Commission européenne pour la production de CD relatant les campagnes sur la santé, l’antiracisme, les langues régionales, les droits sociaux, le commerce équitable... Ces émissions sont diffusées sur les radios membres de la CNRL.

- Relation avec le Parlement européen, dont elle diffuse chaque mois des reportages sur ses séances. Cette action est soutenue par la direction parisienne du Parlement européen.

-Activités au niveau international en partenariat avec des radios au Canada, aux Antilles, en Afrique, notamment pour l’échange de programmes et d’animateurs.

- Aide à la création de radios libres et communautaires, notamment en Afrique.

- Soutien à l’émergence de nouveaux artistes dans les zones d’écoute des radios.

- Organisation de Rencontres radiophoniques des radios de l’aire francophone (Sillé-le-Guillaume 2001, Montréal 2002, Dakar 2003).

Un magazine : "Fréquences libres"

La Cnrl publie le magazine "Fréquences libres", créé en 1991, qui décrit la vie des radios associatives en France et dans le monde. Dans ses pages, on s’y interroge notamment sur la place des médias dans notre société et on y avance des propositions pour favoriser une communication audiovisuelle plus variée et plus équilibrée.

Une lettre électronique : "INFONET"

Un bulletin d’information diffusé par internet, "Infonet", complète l’information donnée par le magazine.

Une coopérative : CORALI

En liaison avec la Cnrl, la Coopérative des radios libres, Corali propose aux organismes associatifs et autres institutions, pour leurs campagnes et leur communication interne ou externe, la réalisation complète de CD (prise de son, mise en onde, duplication), la duplication de CD-roms, la vente de divers matériels (CD, micros, casques, kits de reportage).



Informations

- * Directeur de la Cnrl : Jacques Soncin, 5, boulevard Danson, 13015 Marseille, tél. : 04 95 06 40 28, fax : 04 95 06 40 27, soncinj@dial.oleane.com

- * Président de la Cnrl : Gilbert Andruccioli, Agora Fm, BP 18810, 6131 Grasse Cédex, tél. : 04 93 36 90 89, fax : 04 93 36 01 32, agorafm@wanadoo.fr

- * CNRL, "Fréquences libres" : 17-19, place de l’Argonne, 75019 Paris, tél. : 01 53 26 96 83, fax : 01 53 26 97 09, freqlibres@aol.com

- * Site internet de la Cnrl : (le site Internet n’existe plus - Acrimed, 13/04/2009) - Spécimen gratuit de "Fréquences libres" sur demande

- * Corali, 10, av. Pierre-Sémard, 26000 Valence, tél. : 04 75 44 04 03, fax : 04 75 40 87 08, corali@wanadoo.fr - Devis et spécimen de CD + liste du matériel sur demande



Lire également : Les radios adhérentes à la CNRL (par département).

 

A la une

Actualité des médias n°21 (novembre 2018)

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.

Gilets jaunes : les éditocrates applaudissent Macron et sifflent la fin de la récré

Les éditorialistes aux gilets jaunes : « rentrez chez vous ! »