Accueil > (...) > Débats passés (2003)

Festival des Résistances et des Alternatives à Paris (25 avril - 11 mai)

Journée "Vous avez dit médias alternatifs ?"

Samedi 10 mai 2003

Festival des Résistances et des Alternatives à Paris - (25 avril - 11 mai 2003)} [1] :

Samedi 10 mai 2003 : Journée « Vous avez dit médias alternatif ? »

à partir de 12h aux Voûtes, 91 quai Panhard & Levassor, 13e, M° Bibliothèque Mitterrand.

Programme évolutif

- Tables de presse alternative avec Le RIRE, Indésens, Fakir, L’échelle, Le publiphobe, Actualités tibétaines, AIM Review, Alliance végétarienne, Survie (Visa pour la Françafrique, Billets d’Afrique), Zanzara athée, Florilège, les revues de la coopérative Co-errance, Casseurs de pub, Bureau d’études, Kontroff, Un autre monde, No Passaran, Silence !, TOHU BOHU,...


- Salon vidéo : Zaléa TV, Sans canal fixe, Télévizione, Télé Bocal (sous réserve), OSF (idem).

- Salon audio  : FPP. Radio Alligre (sous réserve)

- Débats :
« La boucle est bouclée : les médias se regardent le nombril dans le désert irakien ».
« Médias et mouvements contestataires : quelles alternatives, quelles stratégies ? ».
« C quoi un médias alternatif ? Fonctionnement, financement et pratiques des journalistes ».


- Débats enregistrés par la radio FPP et croqués par les dessinateurs de Indésens.

Avec (notamment...) la participation d’Acrimed

- Projection de films  :

« Le Mirail en lutte » (50 min, 2002) : sélection de ciné-tracts collectifs filmés et montés au cœur de la dernière grève universitaire à Toulouse et interrogeant les différents rapports aux médias ;

« La dialectique casse pas des briques » (1h30) : entre matérialisme et Kung Fu, détournement de Vianet ;

« Journalistes embarqués » : sélection de Télévizione et Sans Canal Fixe (Tours), avec :
« Un p’tit son »
(bousculade journalistique, 4 min.) ; « CFJ, Centre de formatage des journalistes » (grève au CFJ, 29 min.) ; « La journaliste et l’objet » (4 min.) ; « La télé pour de vrai » (le fonctionnement d’une rédaction régionale de France 3 en 1992, 43 min.)  ; « TF1 saute sur la ville, l’opération Foucault » ( J.-P. Foucault en quête d’animateurs, 7 min.)

- Des films surprises (autoproduits et non diffusés à la télé) choisis par Pierre Merejkowsky.

- Dérushage des reportages réalisés sur le FRAP#3, par Zaléa TV, Mykael Roth et Pouria Hosseinpour. Tous ceux et toutes celles qui ont tourné quelques images pendant le festival sont invités à les présenter (montées ou non) pour une soirée résolument créative.

- Expos photo :

« Un silence d’à peu près une demi-heure », la ville la nuit et des téléspectateurs devant leur tv, photos de Pti Greg et compagne ; « Manifs anti-Lepen du 1er mai », un collectif de 12 photographes expose ses clichés anti-fa.  ; « Collages » de Annie.


- Théâtre

« L’infirmière et la putain » de Alain Astruc avec Cécile Duval et Marie Lopez. Deux femmes dans les coulisses d’une émission de télé.

- Apéro-zique avec Fantasio (sous réserve)

- Menu média : nouilles cathodiques ou canard laqué ?

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Tout le programme : http://lefrap.free.fr/.

A la une

Halte à la répression contre les journalistes (SNJ-CGT)

Un communiqué du SNJ-CGT.

Renaud Camus & Finkielkraut : les dissonances cognitives du Monde

D’une enquête à un « Forum philo » complaisant : cherchez l’erreur.

Macron contre le journalisme

Les attaques contre la liberté d’informer s’accumulent.