Accueil > Critiques > (...) > Que sont les journalistes ? Où va le journalisme ?

Extrait du livre Journalistes au quotidien

" Journal d’un J.R.I " (homme-moderne.org)

En 1995 paraît Journalistes au quotidien, outils pour une socioanalyse des pratiques journalistiques (dir. Alain Accardo, Éd. Le Mascaret, 1995), une étude ancrée dans la réalité quotidienne de la pratique journalistique.

Gilles Balbastre, alors JRI (journaliste reporter d’images) à France 2, y produit son témoignage. Exemple :

" Mercredi 22 décembre (...)
9h45 - tribunal de grande instance de Béthune
(...)
C.H. contacte notre chef à Paris. Il lui fait part du peu d’infos en sa possession et de l’absence d’image de l’arrivée de Tapie. Mais cela n’est pas grave puisqu’aucune télé (notamment TF1) ne l’a : « Il faut faire l’ambiance, le tribunal bouclé par les forces de l’ordre, les journalistes qui font le pied de grue », nous dit E.C. Je fais remarquer que le « dispositif impressionnant » des forces de l’ordre se résume à une dizaine de policiers en tenue « légère ». E.C. répond : « j’ai entendu ce matin sur les radios que tout le quartier est bouclé par les forces de l’ordre venues en nombre ». (Signalons que c’est tout de même nous qui sommes sur place). Je ferai pourtant les images « choc » que désire notre chef : en resserrant le cadre, on peut créer l’illusion. "

Lire le long extrait publié par le site "homme-moderne.org" dans sa rubrique consacrée à Gilles Balbastre.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Covid 19 : les éditocrates serrent les rangs derrière Macron

... et balaient d’un revers de main les critiques.

Au nom du pluralisme, taisez-vous !

Une déclaration d’Acrimed à destination des éditocrates et des économistes à gages.

Démocratiser les grands médias

Une tribune du sociologue Alain Accardo.