Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > L’institut National de l’Audiovisuel (INA)

Ina : mobilisation pour un autre accord d’entreprise (SNRT-CGT-INA)

Nous publions ci-dessous un communiqué du SNRT-CGT-INA (Acrimed).

A l’occasion des vœux du Président Hoog, jeudi 21 janvier, de très nombreux salariés de l’Ina se sont manifestés pour soutenir leurs organisations syndicales, CGT et CFDT, qui négocient depuis 6 mois la nouvelle convention d’entreprise. Arborant un autocollant unitaire, ils ont écouté dans le silence l’intervention d’Emmanuel Hoog suivie par une prise de parole commune des délégués syndicaux qui ont souligné à la fois l’opposition commune de leurs organisations au projet :

- individualisation des rémunérations, suppression des mécanismes automatiques d’augmentation salariale
- Remise en cause de l’accord sur la réduction du temps de travail
- Refonte totale des classifications sans négociation
- Remise en cause des droits des instances représentatives du personnel

…et fait part de leurs propositions :

- Un système salarial comportant des garanties pour tous les salariés
- Une classification des métiers qui reconnaissent les qualifications des salariés, sans mettre à bas à l’architecture actuelle
- Une durée et une organisation du temps de travail qui recueillent l’adhésion des salariés
- Des garanties de protection des salariés assurée par des organisations syndicales et des élus aux moyens maintenus et des instance qui ont fait leurs preuves

La négociation piétine alors que la Direction de l’Ina a dénoncé l’ensemble des accords d’entreprise en juin 2009 à la suite de la mise en cause de la convention collective de la communication et de la production audiovisuelle.

Les personnels réunis en assemblée générale ont voté le principe d’une journée de grève active avec information et débats dans l’entreprise.

SNRT-CGT-INA, le 22 janvier 2010

 

A la une

Réapproprions-nous les médias !

Une déclaration commune, à signer et à partager

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.

Gilles Bornstein (France Info) : chien de garde face à Jean-Pierre Mercier, tendre avec Alain Minc

Le deux poids deux mesures des interviews de Gilles Bornstein.