Accueil > Critiques > (...) > Bidonnages et mensonges

En bref

« Il n’y a pas eu de manifestation ce week-end » : travail bâclé sur LCI

par Maxime Friot,

Ce lundi 5 septembre, LCI a cru lever un lièvre en repérant un énième « montage bidon de la télé russe ». Tel est pris qui croyait prendre : le « montage bidon » n’en était pas un.

La séquence est tirée de l’émission « Un Œil sur le monde ». D’abord, un extrait de la chaîne de télévision Russia One, notamment sa deuxième partie, traduit par LCI :

Paris gronde. Samedi des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de la capitale française. Les participants à l’action « Résistance » protestaient contre la politique des autorités qui, selon eux, n’aident en rien la population à supporter les conséquences de la crise économique. Dans leur bouche, un seul slogan : Macron démission !

Et Julien Arnaud d’enchaîner, goguenard : « Et voilà, il y a pas eu de manifestation ce week-end, ce n’est pas du tout vrai ! Magali Barthes, on est en plein ici dans la propagande russe auprès du peuple russe. » Magali Barthes acquiesce : « Oui pour leur faire croire qu’en effet l’Europe se divise […]. On voit bien la façon dont ils ont de détourner les images, y mettre leurs propres sous-titres […]. »

Or, contrairement aux affirmations de LCI, la manifestation en question avait bel et bien eu lieu. Joli !

Le lendemain (6/09), Julien Arnaud fait acte de contrition :

D’un mot je voudrais revenir sur l’émission d’hier, parce que nous avons commis une erreur hier. Nous avons montré les images d’une manifestation en France en disant que c’était des images d’archives présentées par la télévision russe. Ce n’était pas le cas, ce n’était pas des images d’archives, c’était bien des images du week-end. Une manifestation qui a bien eu lieu, à l’appel de Florian Philippot et de son mouvement Les Patriotes. Je vous prie de bien vouloir nous excuser évidemment et je vous garantis désormais une vigilance renforcée.


Maxime Friot

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Motion de défiance des journalistes de France Bleu contre la direction de l’information

Adoptée par 85% des suffrages exprimés.

De quoi la mort du Ravi est le nom

Par Sébastien Boistel, journaliste au "Ravi".