Accueil > Critiques > (...) > Mouvements de 2004 à 2006

Grèves : nous nous sommes trompés

Nostra culpa, comme on dit. Dans un de ses articles concernant les statistiques des journées de grèves, Acrimed a repris des données de l’Observatoire Européen des Relations Industrielles (OERI) sans corriger les erreurs qu’elles contenaient. En effet ces données ne prenaient pas en compte les grèves de la fonction publique. Petites inexactitudes ou grosses erreurs : quand nous nous « plantons », nous le disons.

Explications.

Dans l’article « La France, pays des grèves ? » daté du 25 juillet 2006, les données utilisées pour construire le graphique 6 (Classement de 25 pays par conflictualité décroissante (1998-2004)) se basent sur les statistiques de l’Observatoire européen des relations industrielles (OERI) [1]. Etrangement, ces données ne comprenaient pas, pour la France, les grèves de la fonction publique (bien qu’elles soient disponibles depuis 1982 !) et cela n’était pas signalé au lecteur de manière explicite (une vague formule de l’OERI se contentait de dire que « des parties du secteur public sont exclues »).

Alors que nous aurions dû corriger l’erreur en procédant, comme pour la plupart des autres graphiques de cet article, à un redressement statistique ad hoc, nous avons été conduits à simplement reproduire cette omission. Ayant été avertis par un blog de jeunes économistes, nous avons réexaminé les données. Après redressement, il s’avère que, pour la période 1998-2004, la France n’est pas en 10e position concernant la conflictualité mais serait, en moyenne sur ces six années, 3e sur 25, juste derrière le Danemark et l’Espagne. Il faut néanmoins préciser que, si des redressements ont été réalisés pour les données françaises, il n’a pas été possible à Acrimed de corriger les divers biais signalés pour les autres pays. Par conséquent, si la France n’est peut-être pas en 10e position, il y a quelques raisons de douter du fait qu’elle serait 3e.

Acrimed.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1cf., pour la période 1998-1999, Robert Lecou, « rapport d’information sur le service minimum dans les services publics en Europe », enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 4 décembre 2003, tableau 3 ; et, pour la période 2000-2004, Mark Carley, « Évolution de la situation en matière d’actions syndicales - 2000-2004 », site internet de l’OERI, 15/08/2005, tableau 4.

A la une

Halte aux casseurs du journalisme !

Un communiqué d’Acrimed à la suite de l’acte XXIII des gilets jaunes.

« Ne vous suicidez pas ! Rejoignez-nous ! » : le slogan oublié par les géants du journalisme

Un slogan adressé aux policiers lors de manifestations… mais incompatible avec le prêt-à-condamner dominant.