Accueil > Critiques > (...) > Le Monde en procès contre Péan-Cohen

" Face cachée " : {Le Monde} entretient le suspense

par Patrick Lemaire,

Des sections syndicales du Monde avaient demandé une réunion extraordinaire du Comité d’entreprise (CE). Elles souhaitaient par exemple, selon Libération (26 mars 2003), obtenir des " clarifications sur la réalité économique et financière de l’entreprise " ; " les syndicats s’inquiètent notamment des déficits accumulés par le journal depuis deux ans, ainsi que de l’émission de 57 millions d’euros d’obligations remboursables en actions (ORA), qui ont servi en 2002 à financer les acquisitions du groupe, dont les Publications de la Vie Catholique (Télérama, La Vie, etc.). "

Cette réunion du CE s’est tenue mardi 25 mars : " en l’absence de Jean-Marie Colombani, la direction a notamment assuré, par la voix de Dominique Alduy, directrice générale, que le projet d’introduction en Bourse, crucial pour le remboursement des fameuses ORA, n’était pas abandonné. " (Lire nos informations : Le Monde en Bourse). " Elle a ajouté que les comptes consolidés (concernant le groupe) pour 2002 n’étaient pas encore arrêtés et ne pouvaient donc pas être présentés "

Et les plaintes en diffamation ?

" Par ailleurs, précise Libération, Le Monde, qui avait annoncé il y a exactement un mois son intention de déposer très rapidement des plaintes en diffamation contre Pierre Péan et Philippe Cohen, auteurs de La Face cachée du Monde, n’en a toujours rien fait. La direction du Monde assure toutefois ne pas avoir renoncé à aller en justice. "

Alors, " Le Monde bluffe-t-il ? ", questionne [Valeurs actuelles, l’hebdomadaire du groupe Dassault. Tandis que, " trois semaines après sa sortie en librairie ", La Face cachée du Monde " atteignait ce mercredi (19 mars) le score faramineux pour l’édition française de 320 000 exemplaires de tirage, dont 246 000 facturés par les libraires ", le 19 mars, " ni Péan, ni Cohen, ni Claude Durand (le patron de Fayard), ni même Denis Jeambar, le directeur de L’Express, qui en a publié les "bonnes feuilles", n’avaient reçu le moindre papier bleu des avocats de Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel et Alain Minc. Lesquels promettaient pourtant de se manifester dès le début mars… "

Edwy Plenel, le directeur de la rédaction du Monde, préfère-t-il " laisser du temps au temps ", et miser sur l’oubli plutôt que sur une " explication " judiciaire qui pourrait réserver des surprises ? Le Parisien (21 mars) note qu’au Salon du livre de Paris, Plenel, " décontracté, annonçait que les ventes du livre-enquête de Pierre Péan et de Philippe Cohen, La Face cachée du Monde, étaient en " chute libre ". " [1]

(Actualisation du 1er avril 2003)

Lundi 31 mars, France Inter annonçait dans sa tranche d’information matinale que les plaintes du Monde devraient être déposées " dans la semaine ".

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1En fait, La Face cachée du Monde est toujours en tête des ventes.

A la une

Grève à Radio France : entretien avec Lionel Thompson (SNJ-CGT)

Retour sur la mobilisation du 18 juin à Radio France.

Les médias au prisme de l’immigration (vidéo)

Enregistrement de notre lundi d’Acrimed avec le sociologue Rodney Benson.

La Macronie sait récompenser ses serviteurs : Claude Perdriel promu officier de la légion d’honneur

A ses soutiens zélés le pouvoir reconnaissant. (crédits : Joel Saget)