Accueil > Critiques > (...) > Entre deux tours : mobilisation générale

Journalisme morigénant

Entre deux tours (6) : A bas les casseurs

Emission de Karl Zéro de lundi 22 avril 2002

John Paul Le Pers ouvre son reportage sur la manif de la veille par « les casseurs » (un pavé dans la vitrine de l’épicerie fine Maxim’s) : « Bravo, c’est exactement ce qu’attend Le Pen ». A bas les casseurs de vitrines !

Pour suivre, Christophe Aguitton à Bastille présenté comme « le trotskiste d’ATTAC » : il est pris à partie par un militant PS qui l’accuse d’être responsable du désastre électoral « avec vos conneries ». Aguiton dit juste : « je pourrais retourner le truc ». A bas les casseurs de PS !

JPLP continue : « Certains accusent les médias : trop facile. On ne guérit pas la maladie en cassant le thermomètre ». A bas les casseurs de thermomètre !

30 avril 2002. Mis à jour : 12 mai 2002

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Suppression de la redevance : « Les salariés de l’audiovisuel public ne pourront pas porter seuls le débat. Et il ne le faut pas ! »

Entretien croisé avec Fernando Malverde, Lionel Thompson (CGT Radio France), et Jean-Hervé Guilcher (SNJ-CGT France Télévisions).

Journalisme de (1ère) classe

Deux illustrations tirées du Médiacritiques n°42.

Communiqué de WikiLeaks contre l’extradition de Julian Assange

« Un jour sombre pour la liberté de la presse. »