Accueil > Critiques > (...) > Pieuvres transnationales : Edipresse et Ringier

Edipresse en Suisse

Edipresse, en Suisse romande, contrôle 24 heures, la Tribune de Genève, Télé Tribune, le Matin, Télé Top Matin, Le Temps, TéléTemps, TV Guide.

Dans la presse dominicale, Le Matin dimanche a été réorganisé et domine nettement dimanche.ch.

Il faut ajouter le mensuel dit économique Bilan, un mensuel "santé" Optima, en français et en allemand, Optipharm, bimestriel des pharmaciens, Femina, hebdomadaire féminin qui accompagne le Matin Dimanche, et le bimestriel Animan en français et allemand, sur thème dit nature et civilisation. Ainsi que Terre et nature en Suisse romande, un hebdomadaire vers les milieux paysans qui tire à 25000 exemplaires. Enfin, Edipresse a des tous-ménages hebdomadaires sur Lausanne (Lausanne Cité) et sur Genève (Genève Home Information).

Edipresse est un groupe qui est aussi présent dans la distribution. Il est partie prenante de Payot Naville Distribution qui est contrôlé par Hachette Distribution Service à hauteur de 65% et Edipresse à hauteur de 35%. Edipresse contrôle aussi l’Office du livre de Fribourg (OLF) qui est le gros distributeur de livres en Suisse romande, et les librairies Payot.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Médias et élections présidentielles, par Mathias Reymond (vidéo)

Présentation et débat autour du livre « Au nom de la démocratie, votez bien ! »

Apologies médiatiques : Bienvenue chez Moix

Passe-droits et connivences dans le landerneau médiatique.

Salaires des profs : le grand n’importe quoi médiatique

Retour sur un cas exemplaire d’instrumentalisation de chiffres « officiels »