Accueil > Critiques > (...) > Bidonnages et mensonges

En bref

Brice Couturier et l’obsession du « sabotage par la Russie »

par Maxime Friot,

« Stade de France : la piste du sabotage par la Russie est à prendre en considération ».

« Impression massive de faux billets, grève sur la ligne B, mobilisation de délinquants sur les réseaux sociaux... Stade de France : la piste du sabotage par la Russie est à prendre en considération. Le match était initialement prévu à Saint-Pétersbourg... » (Twitter, 31/05)



Fallait-il lire dans cette sentence extravagante une pointe d’autodérision ? On ne peut que l’espérer… C’est que celui qui écrit désormais pour l’« hebdomadaire au service de la raison » Franc-Tireur « prend en considération » depuis bien longtemps « la piste du sabotage par la Russie ». Ce fut le cas, notamment, pendant les Gilets jaunes. « Poutine est à la manœuvre. Une petite guerre civile en France ferait bien ses affaires », tweetait-il en décembre 2018 (Twitter, 01/12/2018), avant d’enfoncer le clou, récemment, en voyant dans le mouvement des Gilets jaunes… « la main de la Russie » [1].

Vous avez dit complotisme ?


Maxime Friot

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Cité par Arrêt sur images, 2 mai 2022.

A la une

Rassemblement pour Julian Assange le 3 juillet à Paris

Communiqué de plusieurs organisations et médias, dont Acrimed.

Contre la suppression de la redevance ! Pour la refondation de l’audiovisuel public !

Soutien à la mobilisation des salariés de l’audiovisuel public.