Accueil > (...) > Médiacritique(s)

Avis de naissance : Médiacritique(s), magazine imprimé d’Acrimed

par Acrimed,

Nous avions rêvé depuis longtemps - et vous aussi peut-être - d’un magazine imprimé - et régulier - d’Acrimed. Ce sera Médiacritique(s), un magazine trimestriel et coloré de 32 pages. Le premier numéro est sorti le 1er octobre.

… un numéro que vous pouvez commander pour le prix modique de 5 euros (pour la France), frais de port inclus. Ne cherchez pas les premiers numéros dans les kiosques. Mais vous pouvez vous abonner !

Les frais de port sont inclus et ils sont élevés tant que nous ne bénéficions pas de la commission paritaire. Tous les tarifs sont ci-dessous.

... Et le sommaire du numéro 1 est à la fin de cet article

Pourquoi un magazine papier ?

En premier lieu, parce qu’Acrimed n’est pas seulement un site internet, mais une association, qui s’exprime et agit collectivement sur le terrain de la critique des médias. Tous les supports sont bons, dès lors, pour rendre accessible cette critique, et pour donner les moyens à ceux qui la soutiennent de la partager et de la diffuser.

En second lieu, parce que nous avons conscience des limites de l’outil internet (lecture à l’écran, tendance au « zapping », surcharge d’informations…), et savons que rien ne remplacera définitivement le papier.

Enfin, Médiacritique(s) a l’ambition de toucher un public plus large que les familiers de notre site, en étant diffusé, autant que possible, dans les librairies et, dès que possible, dans les kiosques.

Les articles qui composent le premier numéro sont, pour nombre d’entre eux, des versions raccourcies et remaniées d’articles publiés sur notre site internet. Autrement dit, le meilleur des publications récentes d’Acrimed, adaptées et actualisées pour le support papier. Avec en prime, quelques inédits, que vous ne pourrez lire nulle part ailleurs. Chacun y trouvera son compte, internaute ou non, éditocrate ou pigiste, adhérent ou... futur adhérent d’Acrimed.

Nous savons que notre projet est ambitieux et que nombre de journaux et magazines critiques ont disparu après quelques numéros, faute de trouver leur lectorat et d’assurer leur survie financière. L’intérêt porté à la critique des médias et la singularité du travail d’Acrimed nous ont cependant convaincus de l’utilité et de la viabilité potentielle du projet Médiacritique(s). Pour que cette aventure soit une réussite, nous comptons sur vous. Pour diffuser Médiacritique(s). Pour en parler. Pour vous y abonner. Pour y abonner vos amis, vos collègues, votre banquier et votre patron…

Si un autre monde est possible, d’autres médias le sont aussi. Pour qu’un autre monde soit possible, d’autres médias sont nécessaires. Médiacritique(s) est l’un d’entre eux.

***

Numéro 1

***

<mediacritiques|form=non>

Commandes et abonnements en ligne

Paiements sécurisés

... Tellement sécurisés par la Banque Postale que certains d’entre vous peuvent rencontrer des difficultés...

Commandes et abonnements en papier

Un bulletin à imprimer et remplir, un chèque, une enveloppe adressée, un timbre. Et hop ! Au choix :

Bon de commande de la revue Médiacritique(s) (PDF)
 
Bon de commande de la revue Médiacritique(s) (RTF)
 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Lire : Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée, de Karim Souanef

Karim Souanef publie Le journalisme sportif. Sociologie d’une spécialité dominée aux Presses universitaires de Rennes (2019). En s’appuyant notamment sur un travail d’archives et sur une enquête (...)

Un documentaire sur la tournée de BHL… financé par le service public !

La promotion médiatique d’une imposture à grand renfort d’éloges courtisans et de fonds publics.

La France porte atteinte à la protection des sources (Fédération européenne des journalistes)

Une déclaration de la Fédération européenne des journalistes qui dénonce l’atteinte, par la France, à la protection des sources.