Accueil > Critiques > (...) > Sports et loisirs

Après la défaite de l’OM : un commentaire politiquement inspiré d’Associated Press

Encore un exemple de journalisme supersonique. Le papier synthèse de la défaite de l’OM en finale de la coupe UEFA contient cette renversante analyse.

Associated Press, le 20 mai 2004 :

«  Coupe de l’UEFA : Marseille a tout perdu - jeu 20 mai, 2:36 PM. GOTEBORG (AP) - Dans les tribunes, le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, écharpe bleu et blanc autour du cou, semblait amer. Après la défaite de son camp aux régionales, celle de l’OM n’était pas de bon augure avant les européennes... » [...]

Quelle fine analyse politique ! Il est en effet connu universellement que les victoires et les défaites de l’OM conditionnent le résultat de la droite aux élections en France.

Sachant qu’il y avait plusieurs personnalités de l’opposition dans les tribunes, pourquoi cette défaite ne serait elle pas plutôt annonciatrice d’une Berezina pour la gauche ? J’ai demandé à AP, mais je n’ai toujours pas la réponse.

Un correspondant

Lire aussi : « En attendant le match : France 2 franchouillard ?  »

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Manuel Valls, mon amour

Un marathon médiatique.

Maxime Lledo en tournée : et la « grande gueule » devint coqueluche des médias

Le business médiatique de la précarité étudiante.