Accueil > Critiques > (...) > Presse alternative

Appel à l’aide du Ravi face au spectre du dépôt de bilan

« C’est l’histoire d’un journal, un journal pas pareil, frappé par le Covid, et qui ne veut pas plier boutique. » En avril, le Ravi a lancé un appel à l’aide : s’il ne trouve pas au moins 500 nouveaux abonnés, il va devoir déposer le bilan. Nous relayons ci-dessous leur communiqué du 26 juin : « 5 jours pour trouver 150 nouveaux abonnés ! » (Acrimed)

150 abonnés en 5 jours, mission impossible ? le Ravi ne baisse pas les bras !

le Ravi a passé plus de la moitié du chemin. Mais il risque encore de caler avant l’arrivée !

Depuis notre appel à l’aide, le 16 avril dernier, un peu plus de 350 nouveaux abonné.e.s nous ont soutenus.

Grâce à elles et à eux, ainsi qu’aux très nombreux réabonnements, nous avons franchi la barre des 1 500 abonnés. Et, grâce également à vos dons, nous avons pu dégager des fonds pour payer les salaires et faire paraître, le 8 juin, un nouveau numéro avant les élections locales.

Mais pour avoir de quoi tenir jusqu’à la fin de l’année, il nous faut encore 150 autres abonnés ! Pourquoi 150 ? Parce que c’est le nombre minimum dont nous avons besoin pour tenir, le temps que nos actions d’éducation aux médias ne redémarrent et nous permettent de boucler notre budget.

150 abonnés à trouver d’ici 5 jours : mission impossible ? Pas pour le Ravi ! Notre communauté est forte de plusieurs milliers de personnes, inscrites à nos newsletters ou qui suivent nos réseaux sociaux. Si 10 % de ces “amis” s’abonnent, le Ravi sera à l’équilibre jusqu’en 2023 !

Si, comme nous, vous pensez qu’en 2021, l’enquête et la satire, c’est essentiel, abonnez-vous au Ravi ! Et si vous êtes déjà abonnés, vous pouvez offrir le Ravi à d’autres avec notre abonnement suspendu ou avec un abonnement cadeau adressé à vos amis !

Financez une presse pas pareille qui n’est vendue à personne, sauf à ses lecteurs !

Pour s’abonner ou abonner un ami au Ravi.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

TPMP au service d’Éric Zemmour ?

Une contribution de la chercheuse Claire Sécail.

« La police tue » : tempête policière dans un verre médiatique

Quand les syndicats de police font l’agenda.

Sortie de Médiacritiques n°40 : Les médias et le travail

Le nouveau numéro va sortir !