Accueil > Critiques > (...) > Les combats de quelques radios

À Marseille : Radio Gazelle dans la rue !

Nous publions ci-dessous un appel à manifester contre la suppression de Radio Gazelle à Marseille. Lire ici même « Le CSA supprime une radio associative – Radio Gazelle - au profit d’une commerciale » (Acrimed)

Voilà plus de deux mois que le CSA a décidé de rayer Radio Gazelle du paysage radiophonique marseillais.

Depuis cette date, Radio Gazelle a reçu le soutien de tout Marseille dans sa diversité : tous les maires de secteur, le Président du Conseil général, le président du Conseil régional, de nombreux élus, députés, sénateurs, conseillers municipaux, conseillers généraux, conseillers régionaux, des maires et des élus des villes voisines, la presse, les radios, les associations, des syndicats….

Radio JM et Radio Dialogue ont fait savoir qu’elles désapprouvaient cette décision.

L’Association pour la Coopération des radios libres (Corali) et la Confédération nationale des radios associatives (Cnra) soutiennent Radio Gazelle.

Personne à Marseille n’a publiquement salué cet acte de censure.

60.000 personnes ont signé la pétition papier et 4.200 ont signé la pétition en ligne [1].

Pourtant, le Csa n’a donné aucune justification. Son président, Michel Boyon, et ses conseillers en charge du dossier radio, Alain Méar et Rachid Arab, ont refusé de recevoir les représentants de la radio pour écouter leurs arguments.

Contre cette décision sortie des bureaux feutrés du très parisien CSA et devant cette inertie et ce silence, la radio a décidé d’appeler les Marseillaises et les Marseillais à manifester.

Nous appelons la population à se rassembler aux Mobiles,
en haut de la Canebière, le samedi 2 février à partir de 14h30.


 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Page apparemment supprimée sur le site de radiogazelle (mars 2010).

A la une

Dupont de Ligonnès : à France Info, le fait divers était presque parfait

La triste fin d’un fait divers cuisiné aux petits oignons.

Le journaliste Guillaume Bernard arrêté à Toulouse : une atteinte grave à la liberté de la presse (SNJ et SNJ-CGT)

Un communiqué suite à l’interpellation et à la convocation en justice d’un journaliste indépendant.

Sortie de Médiacritiques n°33 : Où va le journalisme ?

Le nouveau Médiacritiques est arrivé ! Articles, dessins inédits et nouveau format.